MONT CHOISY LE GOLF : Un parcours UNIQUE au nord de l'île

Construit sur une surface de 238 hectares, le golf course a été désigné par le Sud-Africain Peter Matkovitch, qui est à son 3ème golf à Maurice

Et si le destin de ce magnifique parcours de golf, qu’est le Mont Choisy Le Golf, inauguré la semaine dernière par le Premier Ministre, Pravind Jugnauth, était étroitement lié à un Waste Water Plant installé sur le terrain il y plus de 30 ans ? Vincent Rogers, président du conseil d’administration du Mont Choisy Group, promoteur de ce parcours de golf y croit opiniâtrement. A Week-End qui lui a posé la question comment il compte bien entretenir ce parcours de golf quand on sait que le niveau de la pluviosité et de la distribution d’eau dans cette partie de l’île est toujours un sujet de polémique.
Cette station pour eau usée, qui était autrement un problème est devenu la solution pour ne pas dire l’incroyable ami qui a permis à Mont Choisy Group de lancer son idée phare, lançée par Antoine Harel il y a 18 ans, qui accompagne dans la foulée un développement foncier important sur ce même terre avec la constriction des maison IRS et des appartements. Mont Choisy Le Golf est une réalité à presque vis-à-vis de la plage publique de Mont Choisy qui a coûté néanmoins des investissements de l’ordre de Rs 800 millions pour sa réalisation.
La main heureuse
Puis il faut le dire que Mont Choisy Le Golf a eu la main heureuse en confiant son avenir entre les mains d’un certain Peter Matkovich; Ce Sud-Africain, ancien golfeur professionnel qui s’est transformé en designer des parcours de golf 5 étoiles dans le monde a dessiné ce parcour qui ne ressemble à rien à ceux qui existent déjà à Maurice. Oublier le Peter Matkovich du parcours de Bel Ombre ou d’Avalon. Vous ne vous retrouvrez pas, car à Mont Choisy Le Golf, la surface du terrain est particulière: elle est plate et dénouée de toute possibilité de faire de “fairways” barricadé” d’arbres.
«Il n’était pas possible d’en faire» nous a expliqué à la fois le concepteur et son homme de main, Andy Bean qui occupe aussi les fonctions de General Manager du Golf Mont Choisy. Pour cause le terrain était sous plantation de la canne à sucre et c’était aussi une ferme. Pour faire avec, et surtout pour trouver un moyen d’utiliser le minimum d’eau possible lors de l’arrosage, le Sud-Africain a eu l’ingéniosité de crée non seulement des bunkers, mais aussi des surfaces noires de rocksand et des surfaces blanches avec le sable.
Une idée qui certes n’avait pas séduit tout le monde, mais très vite et au fur et à mesure que le parcours se mettaut en place, ces deux particularités avait l’atout majeur de ce parcours de 18 trous donc 5 par 5, 8 par 4 et 5 par 3. Le trou 11 (photo) est d’une beauté incroyable et qui donne toute la valeur ajoutée à ce parcours si particulier. Mont Choisy Le Golf qui est “the one and only” parcours de 18 dans le nord offre justement cette valeur ajoutée à cette politique de transformer Maurice en une destination golfique.
Joyti Jeetun, le CEO du groupe se frotte déjà les mains. Outre le fait que l’arrivée du Mont Choisy Le Golf, qui en passant est aussi un centre de loisirs pour les amoureux de l’équitation, les balades en vélo ou la marche, apportera des opportunités d’emploi à plus de 100 personnes et a déjà un carnet rempli de 400 membres et des réservations dont 10 000 rounds avec Beachcomber. «Nous avons une approche très simple et qui se constitue autour des mots comme sharing, fairness, equal opportinity entre autres. Nous sommes là, pour offrir un service avec les meilleurs professionnels dans chaque domaine», ajoute pour sa part Joyti Jeetun.
Comme tous les parcours de golf, celui de Mont Choisy dispose d’un Club House et son Pro Shop et son Driving Range avec drive de 350 mètres. Deux PGA qualifiés sont au service nommément Ginger Delacretaz et  Jéremy d’Argent pour le Golf Academy. Pour Vincent Rogers, qui est un fervent adepte du Made In Moris, ce projet n’est pas uniquement un parcours pour les Pro et d’autres touristes à la recherche de nouvelles sensations. C’est aussi un outil pour développer ce sport. «Pourquoi pas que Mont Choisy Golf soit le lieu où sortira le prochain Tiger Woods», se demande -t-il.
Pourquoi pas…?