LE MORNE: Un Russe se noie en faisant du kitesurf

En vacances à Maurice depuis mardi dernier, Vladimir Zhulin, un ressortissant Russe de 36 ans, a perdu la vie dans des circonstances dramatiques hier après-midi. Pendant qu’il faisait du kitesurf, il a perdu le contrôle de sa planche et s’est retrouvé en difficulté dans l’eau. Les tentatives de lui sauver la vie ont été vaines. Plusieurs individus devront incessamment être interrogés afin de faire la lumière sur les circonstances exactes du drame.
Vers 14 h 30 hier, le corps sans vie de Vladimir Zhulin a été repêché des eaux du lagon de Trou-Chenille, à Pointe-d’Amour, au Morne. Selon nos recoupements d’informations, les choses ont mal tourné pour lui lorsqu’il a perdu le contrôle de sa planche. Il s’est retrouvé la tête plongée dans l’eau et a été tiré sur plusieurs mètres.
Selon des kite surfeurs mauriciens qui se trouvaient sur les lieux durant les instants suivant le drame, Vladimir Zhulin était accompagné d’un instructeur, également de nationalité Russe. C’est d’ailleurs ce dernier qui a volé à son secours après s’être rendu compte qu’il s’était retrouvé en difficulté et a ensuite ramené son corps jusqu’à la berge. Malgré ses multiples tentatives de lui sauver la vie en lui faisant du bouche-à-bouche et des massages cardiaques, Vladimir Zhulin n’a pas survécu. Dans une ultime tentative de lui porter secours, des témoins ont sollicité le Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU) mais lorsque les secouristes sont arrivés place, ils n’ont pu que constater son décès.
Une autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin, Chief Police Medical Officer (CPMO), hier après-midi, a conclu que la victime a succombé à une asphyxie provoquée par la noyade. Vladimir Zhulin était arrivé dans l’île le mercredi 4 janvier accompagné de sa fiancée de 42 ans pour des vacances. Depuis, le couple logeait à l’hôtel Lux, au Morne. Après avoir obtenu des soins à la Clinique St Patrick, à Flic-en-Flac, hier après-midi, la fiancée du défunt a pris l’avion pour rentrer chez elle.
Les services de police de police de La Gaulette tentent encore de déterminer dans quelles circonstances la victime a perdu la vie. Les responsables de la compagnie de kitesurf auprès de laquelle Vladimir Zhulin a loué des équipements devraient incessamment être interrogés par les enquêteurs. L’instructeur russe précité, un dénommé Gergei Belmesov, devra lui aussi être entendu par les forces de l’ordre. Ce n’est qu’après son interrogatoire que la police pourra déterminer s’il est en possession d’un permis en bonne et due forme pour opérer en tant que tel.