Trois ans après la mort de la petite Anna-Julia, alors âgée de 8 mois, le procès intenté à l’accusé Thesy Steven Robertson n’a pas encore été déterminé, notamment en raison de nouveaux développements avec la réapparition de la mère de la fillette, Natasha Winnie Mootoo, qui faisait office de témoin principal mais qui demeurait introuvable jusqu’à finalement refaire son apparition.

Le DPP souhaite la réouverture du procès pour entendre les propos de la mère, ce que la défense réfute. Alors que ce procès devant la Cour intermédiaire en est déjà au stade de jugement après les plaidoiries des avocats de la défense et de la poursuite, un événement de taille est venu chambouler la bonne tenue du procès.

La mère d’Anna Julia Mootoo, Natasha Winnie Mootoo, qui était absente en cour lors du procès, a finalement été retrouvée. Le Directeur des poursuites publiques souhaite ainsi la réouverture du procès pour que la mère puisse donner sa version des faits, avec preuves à l’appui. La poursuite, représentée par Me Abdool Raheem Tajoodeen, avait logé une motion en ce sens en cour.