L’information peut-elle être liée à la mort du chanteur, alors qu’une enquête est en cours pour en déterminer les circonstances? Selon le site people américain TMZ, le premier média à avoir annoncé le décès de Prince jeudi, celui-ci  aurait été traité pour une overdose d’opiacé six jours avant sa mort.
Le site rappelle qu’il avait annoncé que l’avion privé de Prince avait fait un atterrissage d’urgence à Moline (Illinois, nord des Etats-Unis) vendredi dernier, quelques heures après un concert à Atlanta (Géorgie, sud-est).
«De multiples sources à Moline nous disent que Prince a été amené d’urgence à l’hôpital et que les docteurs lui ont fait une «save shot» [injection de neutralisation], ce qui est typiquement administré pour contrecarrer les effets d’un opiacé», poursuit le site jeudi. «Nos sources soulignent que les docteurs avaient conseillé à Prince de rester hospitalisé pour 24 heures, que son entourage avait demandé une chambre privée mais que quand on leur a répondu que ce n’était pas possible, Prince et compagnie ont décidé de partir», ajoute TMZ.