Photo archive : Jack Bizlall

Les députés de tous les partis de l’opposition représentés à l’Assemblée nationale ont reçu, le 14 de ce mois, une lettre du Mouvement Premier Mai (MPM), les exhortant à constituer un comité de parlementaires de l’opposition afi n d’enquêter et de déposer un rapport sur six aspects qui, de l’avis du mouvement de gauche, exigent un examen urgent.

Selon le MPM, « rien n’empêche » les parlementaires concernés de mettre sur pied ce comité et de proposer des solutions au gouvernement et il ne s’agirait, de leur part, que de prendre « une action innovante ».