« Nous sommes confiants d’avoir une grande année ». Telle est la déclaration faite par le directeur de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), Kevin Ramkaloan, qui rencontrait la presse ce matin. Revenant sur la foire ITB Berlin 2015, il a souligné que le marché allemand constitue un marché « premium » pour Maurice. D’ailleurs, la MTPA s’attend à ce qu’il y ait 13 à 18 % de croissance pour 2016 en provenance de ce marché. Si Maurice a su attirer 422 000 touristes en 2015 pendant la saison hivernale (mai-septembre), soit une croissance de 13 % par rapport à 2014 et plus d’un tiers des arrivées en 2015, cette année-ci, la MTPA veut booster encore davantage les arrivées durant cette période, soit quelque 55 000 touristes de plus qu’en 2015. Pour ce faire, Kevin Ramkaloan parle de la stratégie de la MTPA, sous la forme d’une campagne intitulée Mauritius 365.
Revenant sur l’ITB Berlin 2016, « la plus grande foire du tourisme au monde », à laquelle a participé une délégation mauricienne menée par le ministre du Tourisme, Xavier-Luc Duval, le directeur de la MTPA devait commenter que « Maurice y a fait très bonne figure. Nous avons même reçu un trophée du magazine allemand FVW. Un très fort engouement pour Maurice a été noté ». À ce jour, selon Kevin Ramkaloan, s’agissant des réservations sur l’année, une croissance de 26 % est déjà notée pour les mois janvier-mars 2016, en comparaison à la même période en 2015. « Cela devrait se traduire par une croissance de 13-18 % pour 2016 en provenance du marché allemand, qui est un marché très porteur ».
Entre 2014 et 2015, relève le directeur de la MTPA, « il y a eu une forte croissance en termes d’arrivées de l’Allemagne, soit de quelque 20 % ». Selon lui, « la sécurité, le confort et le produit mauricien est en adéquation avec le marché allemand ». Toujours concernant la foire de Berlin, « notre salon a été l’un des plus fréquentés parmi les îles de l’océan Indien, même si les Maldives étaient le partenaire officiel de l’ITB. Maurice a attiré beaucoup d’intérêt », déclare Kevin Ramkaloan.
Outre l’Allemagne, l’Angleterre représente également un moteur de croissance pour Maurice. « L’an dernier, le marché britannique représentait 12 % des arrivées. Nous pensons atteindre le même chiffre cette année », relate Kevin Ramkaloan. Mais, il y a aussi de nouveaux pôles de croissance à l’instar de l’Europe de l’Est, notamment avec la Pologne et la République Tchèque. Pour le directeur de la MTPA, « le travail abattu par le ministère du Tourisme pour la classification des hôtels et l’interdiction aux bateaux à moteur dans des plages très fréquentées poussent la destination Maurice sur le devant de la scène internationale ».
Stratégies pour la saison hivernale
Durant la saison hivernale, soit entre mai et septembre 2015, « Maurice a accueilli 422 000 touristes, soit un tiers des arrivées sur l’année », soutient Kevin Ramkaloan. Ce qui équivaut en moyenne à un peu plus de 85 000 visiteurs par mois et qui représente une croissance de 13 % par rapport à la même période en 2014. Seul le mois de juin est un peu plus lent, car « une partie de nos marchés n’ont pas encore pris leurs vacances ».
La stratégie hivernale de “Mauritius 365”, souligne Kevin Ramkaloan, « est très importante pour éliminer la basse saison que connaît chaque hiver ». C’est ainsi qu’en 2016, la MTPA vise 55 000 touristes supplémentaires pour la saison hivernale, soit une hausse de 12 %.
Comment s’y prendre ? « Entre mai et septembre, il y a d’autres choses à faire découvrir à Maurice. “Mauritius 365” a été conçu pour mettre en valeur la grande diversité des produits mauriciens. De plus, certains pays d’Europe souffrent de canicules et recherchent donc des pays où il fait moins chaud. La campagne vise à montrer aux touristes qu’à Maurice il y a 365 jours d’activités, de détente, que ce soit terrestres ou nautiques. Il y a l’Afrasia Golf International. En juin, on mettra en valeur la “Mary Pierce International Tennis Competition” et le “World Rugby” avec de grandes équipes internationales. Outre le golf et le tennis, il y aura aussi des marathons pour faire découvrir l’intérieur de l’île. Il y aura des événements autour du “wellness”, de la gastronomie et du cyclisme. À cet effet, on met en place des sentiers balisés pour le cyclisme pour la saison hivernale ».
Si l’an dernier, la “shopping fiesta” avait été conçue, cette année, « toute une gamme d’incentives qui comprendront 30 % de remise sur les activités nautiques et terrestres est au programme ». À noter que le site www.mauritius365.mu sera lancé début avril.
Le directeur n’oublie pas le marché asiatique, tout aussi important pour la saison hivernale. « Nous aurons une campagne accrue en Chine, particulièrement avec sa croissance économique. En parallèle, nous aurons une campagne médiatique très forte sur tous nos marchés pour repositionner Maurice. Nous mettrons aussi des efforts sur les mariages et lunes de miel. Nous sommes confiants d’avoir une grande année ».