30 ans d’amour, quand le bonheur est plus que jamais là, ça se fête. Percy Yip Tong, le manager de Cyper Produktion, propose sa rétrospective musicale à l’occasion de la prochaine édition de Samemsa, qui se tient au J & J auditorium, le 21 juin prochain. Le programme fera honneur aux groupes qu’il a lancés — et souvent créés — à Maurice, sans oublier les deux petits derniers, Koool Kreol Konektion, un voyage dans le temps hérité de la compilation Soul Sok Sega et Mauravann featuring Linzy Bacbotte, pour découvrir en avant-première une nouvelle Linzy. Seront aussi sur scène Jane Constance, OSB, Lespri Ravann, Natir, Panchamoukam, Ras Natty Baby et Philippe Thomas. Ne manqueront que Triton et Patyatann qui ont d’autres engagements.
Soul Sok Sega, la compilation de ségas mauriciens des années 70 lancée sous label britannique en février dernier, connaît un succès de presse inespéré, pour ce séga qui a eu tant de mal à s’imposer internationalement face aux grosses machines bien huilées des musiques du Sud. Le Réunionnais Danyel Waro a réussi à lancer le maloya sur les circuits des musiques du monde, et d’autres groupes ont su suivre cette voie avec succès depuis. Menwar a fait découvrir le séga acoustique en le renouvelant et a porté avec puissance et beauté la voix de l’île Maurice à l’étranger, mais ce succès n’a pas été prolongé par d’autres groupes mauriciens qui auraient pu mettre cet élan à profit.
À moins que Linzy Bacbotte ne relève ce défi avec Mauravann en reprenant le flambeau à l’occasion de la tournée européenne qui démarre le 27 mai prochain, avec dix-huit concerts en Angleterre, en France, Suisse, Belgique et Allemagne. Samemsa permettra de découvrir certaines de ces nouvelles créations où la chanteuse s’exprime pour la première fois en acoustique avec les instruments traditionnels de Maurice et de l’océan Indien. Percy Yip Tong attendait cela depuis longtemps, et après avoir programmé ces dernières années sur cette même tournée des groupes malgache, comorien et mozambicain, il est heureux de mettre en avant la musique de son pays. C’est que cet interprète de formation, ce fondu de musique, qui fait aussi des documentaires de temps à autre, a réussi en trente ans à se faire un nom dans la région et à l’international dans le milieu si foisonnant des musiques du monde.
En tentant de sauver de l’oubli de vieux et beaux ségas des années 70, dont les enregistrements originaux risquaient de s’effacer non seulement des mémoires mais aussi très concrètement de leurs supports, il a obtenu avec Soul Sok Sega une pluie d’éloges de la part des critiques musicaux de France et d’Angleterre, qu’il s’agisse des Inrocks ou du Monde, de la BBC ou The Crack, et dans différents journaux spécialisés au Canada, aux USA et en Allemagne. Mademoiselle, Éliza, Manuel Bitor, La vie en badinage, Bonom Chinois, Séga Lenoir, L’Amour Artificiel (Soul Séga), Bhaï Aboo et le titre de Ti l’Afrique Soul sok sega… Ces 20 ségas mythiques de la période 1973-1979 sont édités par le label londonien Strut Records, grâce à Natty Hô, Percy Yip Tong et Antoine KonsöLe.
Trois heures de bonheur
Si ces morceaux d’anthologie qu’on n’entend plus sur nos ondes avaient encore quelque chose à nous dire aussi ici, le producteur a aussi rassemblé sur scène, sous l’antienne Koool Kreol Konektion, ces artistes emblématiques du pays qui ont fait mouche durant les années de braise. Le public du J & J pourra entendre ces millésimes interprétés par Jean-Claude, Menwar, Marclaine Antoine, Harold Berty, Catherine Vellienne, Georges Jean-Louis, Karl Brasse et quelques autres. À l’écoute, il est clair que ces ségas manifestaient de la puissance et une impressionnante singularité.
Du côté des groupes dont le producteur a favorisé l’émergence et la création, le public retrouvera à Phoenix la douceur et la grâce de Jane Constance, le punch d’OSB, l’humour bien roots de Lespri Ravann, le sens poétique de Natir, les rythmes chaloupés de Ras Natty Baby et le groupe Panchamukam. Éric Triton et Patyatann ont d’autres engagements, et bien sûr, beaucoup pensent au grand absent de cette soirée que sera Kaya, certains de ses titres seront repris par les artistes au cours de ce grand concert choral qui offrira une longue soirée d’exaltation, dont la première partie sera entièrement acoustique.