MUSIQUE : Katty Martin, la suite autrement

Un nouvel album, un autre style, de nouveaux objectifs. Katty Martin poursuit sur l’élan qui l’a propulsée avec Koz kontrer, il y a quelques années. Sur Autrement, la chanteuse révèle huit titres destinés aux marchés mauricien et réunionnais. Du rythme, de l’humour, de l’amour et son habituelle bonne humeur offerts avec la simplicité et la sincérité qui la caractérisent.
Les cheveux bouclés pour l’occasion, les traits relevés par un maquillage coloré comme sa robe, de bon matin, Katty Martin est prête pour reprendre le chemin du travail. Mais avant de se rendre à la MBC, un petit détour par cette plage publique qu’elle semble connaître très bien, puisqu’elle est un enfant du coin. Les filaos, l’écume blanche au-dessus de la mer dont le bleu rejoint celui du ciel, le cadre idyllique semblent parfaits pour une séance photo improvisée. En deux temps trois mouvements, elle se débarrasse de ses sandales. “Zanfan lamer kontan pie ni”, ajoute-t-elle avant d’aller prendre la pose. Malgré le succès de plusieurs de ses titres à Maurice et désormais aussi à La Réunion, elle n’a jamais oublié d’où elle vient ni qui elle est.

Koz kontrer.
“Je ne fais pas de la musique pour être populaire ou millionnaire. Je chante parce que cela me fait plaisir et parce qu’il y a des gens qui me suivent et qui réclament que je continue”, dit-elle sous le regard de Ken Chavry, compagnon dans la vie et dans l’aventure Kmizik, la formation par laquelle la chanteuse a été révélée en 2006 par le succès qu’avait connu Koz Kontrer ou encore Zeko.
Comme pour dire qu’il faut savoir être patient en musique, L’amour dan zil, issu du même opus, lui a récemment ouvert les portes de La Réunion où l’artiste jouit désormais d’une certaine popularité. C’est d’ailleurs là-bas qu’elle a procédé au lancement de son cinquième album, Autrement, il y a quelques semaines tandis qu’elle y était en tournée.

Une autre facette.
Huit titres pour poursuivre sa carrière, Katty Martin a fait le tri parmi ses nombreux textes composés au gré de l’inspiration pour arriver à cet album qu’elle veut différent. “Le public m’avait découvert sur un style précis. J’ai voulu lui montrer une autre facette de moi-même.” Plusieurs styles se retrouvent sur cet album construit autour de la voix de la chanteuse.
Katty Martin ne se dénature pas pour autant mais choisit un rythme différent tout en s’essayant à quelques expériences avec du séga love, de la dance, la musique réunionnaise, entre autres. Le séga est aussi présent. “Ici je n’ai rien changé, puisque le séga reste tel qu’il est.” Lamour dan lapo, Wi pou lavi, To laniverser, Essuie tes larmes, Fusion séga la, Dance Party, Mi oubli pa ou et Ti la e lolo zot kontan sont les titres d’Autrement.

Maturité.
Mère de trois enfants, Katty Martin a le sentiment que cet album exprime aussi la maturité acquise entre-temps face à la vie et la musique. “Entre mes débuts et maintenant, beaucoup de choses ont changé en fonction de ce que j’ai vécu et appris.” Katty Martin revient sur ses débuts dans le milieu professionnel et évoque les leçons tirées de son parcours : “Il y a eu des hauts, des bas et surtout des coups bas. Seki pa touy ou ran ou pli for ! J’ai continué à travailler en tirant les leçons qui s’imposaient pour essayer de m’améliorer.”
Les singles lancés dans les compilations où elle a participé et les observations faites après les sorties de ses précédents albums l’ont aidée à mieux se définir. “Je n’ai jamais aimé suivre la tendance. Je fais les choses comme je le sens et je reste aussi attentive face aux attentes du public”, explique-t-elle. Katty Martin insiste qu’il ne lui est pas nécessaire d’enchaîner les albums à un rythme fou. “Je donne le temps au public de découvrir chacun de mes albums avant de penser à la suite. Je veille à faire de mon mieux avec chacune de mes chansons pour que toutes soient appréciées.”

Complicité.
L’apport de Ken Chavry reste important dans son cheminement. C’est ce dernier qui s’est occupé de l’arrangement et de la couleur musicale d’Autrement. Une complicité qui reste le meilleur atout de l’un comme de l’autre alors que se met en place le programme qui accompagnera le lancement de l’album. Ken Chavry, pour sa part, annonce un projet musical pour l’année prochaine.
“J’ai toujours été interpellée par la musique”, dit encore Katty Martin, qui a débuté dans la chorale de son village. Devenue chanteuse d’hôtel quelques années plus tard, de la variété au séga, elle a appris à s’épanouir dans plusieurs styles. “Je ne compte plus le nombre de textes que j’ai écrits. La musique faite partie de notre vie, à Ken et à moi. C’est à travers elle que nous nous sommes rencontrés. Nos enfants grandissent aussi avec elle.”
Toutefois, Katty Martin veut continuer son parcours tout en préparant la relève. Plusieurs jeunes musiciens font partie de sa nouvelle aventure. Elle espère aussi aider d’autres à avancer en fonction des expériences acquises dans le domaine.
Entre humour et musique rythmés, les clips de Katty Martin sont visibles sur la toile. Bientôt, une nouvelle vidéo s’ajoutera à la liste pour accompagner le lancement d’Autrement.