Une semaine de célébration du jazz à la mauricienne, accessible en concert et en coulisse : telle est la proposition qu’a faite le pianiste Jerry Léonide aux musiciens de jazz du pays, histoire de donner cette année un relief particulier à la Journée internationale du jazz. Des sessions tous les soirs pendant une semaine, des ateliers pour les musiciens en herbe, des échanges sur la profession et des séances de balance des sons, ouvertes aux petits curieux, tel est le programme de Mama jaz du 25 avril au 1er mai prochain. Mama jaz, comme cette mère généreuse qui biberonne les amoureux de liberté et de joies musicales.