Jeudi prochain, le projet d’Urban Terminal à Victoria, Port-Louis, sera présenté aux ministres, conseillers municipaux et également aux marchands ambulants, « car ils font partie de ce projet ». C’est l’annonce faite au Parlement par le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha dans une intervention lors des débats budgétaires.

Nando Bodha a indiqué que le consortium, qui comprend les firmes IBL, Promotion & Development Ltd, Innodis, General Construction, Transinvest et Rose-Hill Transport, a accepté les conditions imposées par le Cabinet.

Les travaux du Victoria Urban Terminal, au coût de Rs 1,6 milliard, et qui consistent en un réaménagement et une modernisation de l’actuelle gare Victoria, démarreront dans quatre mois.

Le ministre a aussi parlé du projet d’Urban Terminal à l’Immigration en certifiant que les Requests for proposals ont été lancées. Ainsi, trois sociétés internationales se sont manifestées.

Il a également fait ressortir que les experts de l’UNESCO, qui étaient à Maurice récemment, ont eu accès au projet avant que les appels d’offres ne soient lancés. Ils ont également rencontré les ‘bidders’ lors d’une série de discussions. Les experts de l’UNESCO feront partie de l’équipe d’évaluation, a précisé Nando Bodha.

Le Métro Expres est « en bonne voie », dit-il, les travaux étant en cours sur huit sites simultanément et quotidiennement. Se lançant dans l’historique de ce projet qui, a-t-il rappelé, est « l’oeuvre du MSM », il a rétorqué à l’opposition, particulièrement au PTr, que l’aide financière de l’Inde a été « précieuse ».

Il a renouvelé l’engagement du gouvernement de rendre le métro opérationnel en septembre 2019. Les premiers tests sur rails seront effectués à partir de juin/juillet 2019, a-t-il annoncé.

La semaine prochaine, les autorités procéderont à la pose de la première pierre du pont qui fera la liaison du Metro Express entre Grande-Rivière-Nord-Ouest et Port-Louis.