Nager le 100 m  en moins de 49 secondes, c’est maintenant chose faite pour Bradley Vincent. En effet, mercredi dernier lors de la troisième et dernière journée du 27e Meeting de l’océan Indien, à Plateau Caillou à La Réunion, le Crawler du CAMO est monté sur la première marche du podium avec un record national de 48.75 améliorant de 37 centièmes, son ancien meilleur chrono sur cette distance (49.12).
Lorys Bourelly (49.74) des Dauphins Toulouse OEC et Ferry Weertman (50.16) du Pôle France Course-Creps Toulouse prennent la deuxième et troisième place respectivement. Le Mauricien, chronométré à 22.18 dans la finale A du 50 m nage libre a également amélioré son précédent record sur cette distance qui était de 22.43. Cependant, cette performance le place au deuxième rang derrière Tristan Takacs (21.65) de la Hongrie alors que Lorys Bourelly (22.58) complète le tiercé.
Annah Auckburaully chez les dames, s’est, quant à elle, distinguée dans la Finale B  du 50 m brasse. La brasseuse du CNQB a remporté l’épreuve avec en temps de 36.86 devant  les Réunionnaises, à savoir Emeline Damoour (37.35) du Cercle des Nageurs St-Joseph et Christelle Payet (38.05) de l’ASEC St-Paul. Médaille d’or également pour deux des nageuses mauriciennes à savoir Léah Foo Sem Fah (2 :17.06) du CAMO sur 200 m nage libre dans la finale C et Sherrilynn Tse Chi Shum (1 :08.20) du CNQB sur 100 m papillon dans la finale B.