À peine les championnats d’Afrique CANA zone 4 terminés à la piscine Serge-Alfred samedi que les délégations encore sur place étaient conviées dimanche à Mon Choisy à la deuxième manche de l’Open Water Swim (OWS) international de la Fédération mauricienne de natation. Une occasion pour l’Angolais Pedro Pinotes et la Mauricienne Mélodie Naidoo (CNSP) de se signaler sur le parcours phare (5 km).
Les dernières délégations qui étaient toujours présentes pour l’OWS étaient l’Angola, les Seychelles, le Zimbabwe et la Namibie. Pour la plupart, c’était l’occasion de découvrir un nouveau plan d’eau à travers cette discipline. Pedro Pinotes, talonné sur la majeure partie du parcours par le Mauricien Mathieu Marquet (CAMO), est un habitué des longues distances.
« Je préfère la mer à la piscine. Du coup, je me suis senti vraiment bien tout au long de la course, car l’eau était calme. C’est la première fois que je fais cette compétition à Maurice », souligne-t-il.
« Je ne suis pas trop habitué à cette température plutôt chaude qui prévalait à Mon Choisy. Une fois de retour dans mon pays, je me concentrerai sur les Jeux Olympiques de Rio pour lesquels je suis qualifié au 400m 4 nages », rappelle Pedro Pinotes, crédité d’un chrono de 1h02’37 pour les 5 km. Marquet termine deuxième en
1h07’54.
En féminin, seules Mélodie Naidoo et Layne Lim Ah Tock (CAMO) ont disputé les 5 km. Adepte de l’OWS auquel elle y participe tous les ans, Naidoo, victorieuse en 1h12’50, s’est quand même plainte de la fatigue accumulée durant les quatre jours de compétition à la piscine. « Nous avions cinq tours d’un circuit d’un kilomètre à nager. C’était dur après le 3e tour », concède-t-elle. Layne Lim Ah Tock, deuxième, a réalisé 1h15’39.