Melvin Appiah est passé vraiment tout près d’une razzia totale hier lors des dernières finales comptant pour le National Junior de badminton disputé au centre national à Rose-Hill. Il s’est adjugé d’un trait cinq des six titres qu’il convoitait, ne laissant échapper que celui du double mixte U19. Âgé de 16 ans, l’élève de Jacques Zuel, originaire de Vale, Rivière du Rempart, est quand même reparti plus que satisfait.
Ce tournoi qui a débuté lundi a livré ses premières finales mercredi. Mais il s’est joué en l’absence des meilleurs qui défendaient avec succès les couleurs mauriciennes aux championnats d’Afrique U15 en Égypte. Qu’a cela ne tienne, les autres ont su en profiter pour monter au créneau.
Pour Melvin Appiah, l’occasion était trop belle pour la rater. Ce grand gabarit de 1,90 m, étudiant en Form V au collège St Esprit et boursier du Trust Fund for Excellence in Sports (TFES), croit dur comme fer qu’il surmontera tous les obstacles pour réussir. « Après des défaites en finale des U17 et U19 en décembre dernier, 2015 est l’année de la progression. Je suis satisfait d’avoir pris ma revanche contre Pultoo en U17. Mais mon contrat n’est pas encore rempli », lâchait-il après avoir fait siens les deux premiers duels, l’un l’opposant à Andrew Seeruthun en U19 et l’autre face à Pultoo jutement.
Il lui restait alors les finales du double garçons U17 et U19 qu’il aura d’ailleurs enlevées aux côtés de Tejraj Pultoo et Andrew Seeruthun ainsi que les deux finales du double mixte en U17 et U19. Melvin Uppiah s’entraîne à deux endroits différents : au centre régional de Rivière du Rempart et au gymnase Droopnath Ramphul à Pamplemousses. À l’inverse de ce qu’on pourrait croire, il assure que sa grande taille ne le handicape pas au filet.
Andrew Seeruthun, 17 ans, tenant du titre en U19 avant sa finale perdue contre Appiah, s’en est dit pas déçu « car je me suis bien battu pour égaliser après la perte du 1er set. Le 3e a été intense. Ça en valait la peine. Je m’y attendais en peu car Melvin m’avait battu, toujours en trois sets serrés, au dernier tournoi intercollèges ».
L’an dernier il avait décroché le titre en disposant tour à tour d’Appiah et d’Eric Renel en finale. Étudiant en Form V au Collège Adventiste, il s’apprête à participer prochainement à un tournoi international à La Réunion.
Dans le tournoi féminin, Sendila Mourat (13 ans), et Séphora Martin ont montré le bout du nez, la première enlevant le titre en U15 et l’autre en U17.