Selon Navin Ramgoolam, leader du PTr, le gouvernement de Pravind Jugnauth « pe block bann zournalist ek bann zenn lor Facebook. Zot pe akapar ou liberte », a-t-il lancé face à la foule à Quatre-Bornes ce dimanche 3 novembre lors du grand meeting de l’Alliance Nationale.

Pour Navin Ramgoolam, il est important de rester sur ses gardes le jour des élections. “Nou pou bizin vey bwat, pass lanwit. Zot capav sey detruir mwa mai tant ki zot-la mo napa pou per ».

Il a lors de son discours rappelé les agissements du gouvernement sortant. “Kan ou al vote ou bizin kone ki enjeu sa elektion-la ena. Ou pou less mafia ladrog diriz sa pei-la. 2014 ti promett mirakle economik. Inn fer piti rentre par limpos pou ki fami Jugnauth kontrol tou dan moris”, a-t-il soutenu.

Face à la foule, ce dernier est revenu sur les diverses mesures proposées et promises par l’Alliance Nationale une fois au pouvoir, à l’instar du remboursement aux victimes du Super Cash Back Gold, la nomination d’un commissaire spécial pour prendre en compte le problème de violence domestique dans le pays, entre autres.

Navin Ramgoolam a indiqué qu’il déplore la politique de népotisme que pratiquerait la famille Jugnauth.

« Pa vote hindu, tamil, musulman, creole, telegu, vote pou enn kandidat national parski nou inkarne lunite », a-t-il ajouté.

Le leader des bleues, Xavier-Luc Duval, lors son discours a également tiré à boulets rouge contre Pravind Jugnauth, « Dans Vacoas pa pou etonn mwa ki Pravind fer tou kalite promess me nou, nou pa tomb dan demagozie », a-t-il déclaré.

Il a rappelé à la foule présente que « nou travay li pou tou dimoun dans l’ile moris, li enn lalyans pou tou morisien ».  Il a souligné dans la foulée que cette alliance une fois au pouvoir ne laissera pas passer le problème de violence domestique.

« Nou pou ena zero tolerans pou violens domestik ». Il s’est adressé à la masse silencieuse qui se bat pour l’environnement et pour les animaux, en enumérant plusieurs mesures promises par l’alliance.

Rama Sithanen, candidat dans la circonscription, est revenu sur les mesures phares de l’alliance. “Nu envi enn rupture, guete ki differans ena ek nu program. Nou ena dan nou program bane mesure kouma nou pou relans lekonomi, coumsa croissance ogmente et lemploy pou kree, et developman nouvo sekter pou ki zenn gagn zot sans, pou bann zenn entre 18 et 25 ans nou pou facilit zot premyer travay et leta pou subvention juska 50% zot saler, enkouraz bann madam a fer bann travay a tan partiel, et bane zenn koup ki envi aste enn premyer lacaz, pa pou ena paye 10% depot pou enn lozman », a-t-il ajouté.

Arvin Boolell a, quant à lui, lancé face à la foule: “Nou lor sime la vikwar, nu pu devir zot bol dhal. Le désir de vaincre pe tonifier nu. Nu pa pou vini pou amene politik vengeans”.