NÉCROLOGIE - DÉCÈS DE CHESTER BENNINGTON : La voix de Linkin Park s’est éteinte

À tout juste 41 ans, Chester Bennington, le hurleur du groupe Linkin Park, a été retrouvé mort ce jeudi 20 juillet chez lui à Los Angeles. Selon les dernières informations il aurait mis fin à sa vie. Une disparition qui a ému la planète entière qui pleure une des plus belles voix du Nu metal.
Le Nu Metal a perdu l’une de ses plus belles voix ce jeudi 20 juillet. Chester Bennington, chanteur du fameux groupe Linkin Park, est décédé à l’âge de 41 ans. Il laisse derrière lui six enfants. Selon les dernières infos, il aurait mis fin à sa vie par pendaison. Son décès intervient deux mois à peine après la sortie du septième album de Linkin Park, One More Light. Le groupe se préparait pour aller en tournée fin juillet.

Savant mélange de rock, metal, hip-hop et musique électronique.

Chester Benninton était le chanteur principal du groupe, le hurleur de service, celui qui montait dans les aigus. Sa voix modulable pouvant passer d’un océan de douceur à des aigus monstrueux faisait de lui un artiste atypique. Ses textes sombres ont porté toute une génération d’adolescents dans les années 2000. Il formait avec, Mike Shinoda, l’autre chanteur du groupe et sa touche plus hip-hop, une sacrée doublette qui permettait au groupe de se populariser aussi bien auprès des fans de rock que de hip-hop.
En effet, formé à la fin des années 1990, Linkin Park a connu un énorme succès dans les années 2000 grâce à ses tubes pleins d’énergie issus d’un savant mélange de rock, metal, hip-hop et musique électronique. In The End, One Step Closer, Crawling ou encore Paper Cut se distinguaient du premier album Hybrid Theory alors que le second album Meteora accouchait de tubes tels que Somewhere I Belong, Numb, Dont Stay ou Easier To Run. Des morceaux qui avaient permis à Linkin Park de s’imposer comme l’un des groupes de métal les plus populaires des années 2000.

Dépendances aux drogues et à l’alcool.

Après d’autres albums plus ou moins couronnés de succès, le groupe s’est peu à peu rangé dans un style moins “hard”. En témoigne l’album Shadow of the day sorti en 2007 avec ses ballades rock très plaisantes où Chester Bennington ne hurlait plus comme il le faisait aux débuts des années 2000. Il a également fait partie d’autres groupes, Dead by Sunrise, qu’il a fondé en 2005, et les Stone Temple Pilots, qu’il a rejoints de 2013 à 2015.
Il faut savoir que Chester Bennington a rencontré de nombreux problèmes d’addiction aux drogues et à l’alcool, des dépendances dont il a régulièrement parlé en interview. “Je ne bois pas. J’ai choisi d’être sobre désormais. J’ai été ivre pendant les six dernières années, mais je ne veux plus être cette personne”, expliquait-il en 2011 dans un entretien accordé au magazine Kerrang ! Il avait également été violé lorsqu’il était enfant.