Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a présidé la première réunion du National Economic and Social Council (NESC) ce jeudi 12 avril au PMO à Port-Louis. Pour cette première réunion qui devrait avoir lieu tous les trois mois avant d’être plus régulière, plusieurs ministres, syndicats, stakeholders ainsi que différentes sociétés civiles entre autres, ont discuté de différents thèmes d’actualité. Un comité technique a d’ailleurs été mis en place afin de rassembler toutes les informations nécessaires aux discussions.

Le Premier ministre qui prépare en ce moment le budget 2018-2019, a ainsi réuni les membres du NESC afin d’avoir tout d’abord un consensus dans la manière d’opérer. « Le NESC est très important pour le pays. Ce comité rassemble plusieurs partenaires où chacun donnera son point de vue sur non seulement le progrès du développement économique mais également sur le social, la sécurité routière et l’environnement entre autres. Ce sont les piliers de notre développement qui seront pris en considération », soutient le PM.

Un des sujets abordés est nos besoins alimentaires, le PM souhaiterait avoir une production alimentaire locale au lieu de dépendre sur l’importation. « Bien que Maurice soit limité par sa superficie, il y a beaucoup de discussions sur ce sujet. Au niveau du gouvernement, nous avons déjà débuté une série d’initiatives afin d’avoir une technique plus avancée comme l’ouverture du sheltered farming.

Le NESC a été créé, entre autres, pour entreprendre des études sur des questions socio-économiques d’importance nationale et construire un consensus par le biais d’un dialogue social permanent. Ce comité est soutenu pour une plus grande participation de la société civile au processus démocratique afin de s’assurer que l’harmonie sociale suive le rythme du développement économique.