Le ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, Satish Faugoo, accompagné de son collègue de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo, du Senior Adviser au Prime Minister’s Office (PMO), Lata Ram, et du président du Conseil de district de Pamplemousses, Ranjiv Woochit, a visité hier après-midi plusieurs régions de la circonscription N° 5 (Pamplemousses-Triolet), touchées par des inondations provoquées par les pluies diluviennes de dimanche à lundi, ainsi celles de la semaine écoulée. Des infrastructures seront aménagées à Arsenal, Camp Laboue, Ilot, D’Epinay Calebasses, Pamplemousses et Morcellement Bois-Rouge en vue de contenir l’accumulation des eaux de pluies.
La délégation a pu dresser un constat des dégâts à l’intérieur des maisons affectées par les inondations. Elle a aussi tenu compte des doléances des familles victimes des inondations habitant les rues Château de Mon Plaisir et Kalimaye Road à D’Epinay où les maisons inondées sont plus bas que le niveau de la route. Selon les habitants, les inondations proviendraient des terres agricoles situées à un carrefour à Congomah à proximité du Restaurant Loulou où des travaux d’épierrages viennent d’être effectués. L’eau s’accumulerait à cette jonction avant de dévaler sur les habitations en contrebas. Pour y remédier, un cross drain y sera aménagé ainsi qu’un réseau de drains en profondeur jusqu’à la rivière.
À Calebasses où des maisons et la mosquée du village ont été inondées, certains drains pas entretenus et d’autres obstrués par des constructions sont mis en cause. « Nous allons nettoyer et rouvrir les drains. Des actions seront prises pour démolir des constructions et réhabiliter des drains concernés », soutient Ranjiv Woochit, président du conseil de district de Pamplemousses. Abordant la situation à SSR Street, 6e Mile, Calebasses, il promet que le conseil de district va effectuer des travaux de dragage et réhabilitera le réseau des canalisations.
À Arsenal, où un tronçon de la route principale est littéralement inondée, ainsi que plusieurs cours, décision a été prise d’y aménager des drains additionnels pour être annexés au main drain afin que les eaux pluviales puissent être canalisées vers la Rivière Citron. Dans ce contexte, des démarches seront entreprises par le conseil de District de Pamplemousses pour étendre le réseau de drain jusqu’à la Rivière Citron. Des mesures sont également prises par rapport à un terrain, nouvellement morcellé, situé à l’arrière du centre communautaire de santé d’Arsenal.
À Camp Laboue et Terre-Rouge, où plusieurs maisons jouxtant l’autoroute du nord et le rond-point de Terre-Rouge ont été inondées, des manquements ont été relevés au niveau des drains et la canalisation des eaux pluviales. Des familles habitant Mangal Lane s’insurgent du fait qu’un drain naturel a été obstrué avec la construction d’une nouvelle station-service, d’autant plus qu’avec l’élargissement du tronçon de l’autoroute du nord à la hauteur du rond-point de Terre-Rouge, le drain existant aurait été rétréci, disent-ils. De plus, les soubassements de certaines maisons en contrebas, durement touchées par les inondations, sont en dessous du niveau de l’autoroute. Le conseil de district de Pamplemousses informe qu’il prendra des mesures qui s’imposent pour cette région.
Au « Pont 50 sous », situé non loin du village d’Ilot, un tronçon de l’asphalte s’étendant sur une distance d’environ 100 mètres a été emporté par la force des eaux pluviales. Des actions immédiates seront prises en vue prévenir des accidents.
S’agissant de D’Epinay, le ministre Satish Faugoo a concédé que les deux cross drains existants ne suffisent pas pour canaliser les eaux pluviales. À la suite de la site visit, le ministre de l’Agro-industrie a insisté sur la nécessité d’y aménager un troisième cross drain et baisser le niveau des ouvertures, situées sur la route principale afin de faciliter la canalisation des eaux pluviales.
Par ailleurs, à Pamplemousses, l’obstruction de la rivière aurait été la principale cause des inondations dans le village. Devant l’urgence de la situation, des mesures nécessaires seront prises pour nettoyer la rivière et défraîchir la berge. La délégation a également pris connaissance de l’avancée des travaux qui sont entrepris pour rouvrir le storm drain qui longe le morcellement Bois-Rouge et faire un constat des lieux du drain traversant le Jardin Botanique sir Seewoosagur Ramgoolam qui déborde en temps de grosses averses. Décision a aussi été prise de réhabiliter les drains de la rue Laborde.