Jusqu’à demain, le secret concernant le prochain député du N°18 sera bien gardé. Raj Seebaluck, le Presiding Returning Officer de l’élection partielle Belle-Rose/Quatre-Bornes s’en est assuré en présence des officiers de la SMF qui l’ont assisté à cadenasser la salle au SSS Sodnac où ont été déposés tous les 23,112 bulletins de votes ce dimanche après la fermeture des 13 centres de votes de la circonscription.

Dans l’enceinte du collège, outre quelques journalistes et des officiers de l’Electoral Services Commission ainsi que des nominés de la force policière, Anil Baichoo du PTr et Ajay Guness du MMM veillaient à ce que toutes les procédures soient respectées. Tania Diolle, accompagnée de son mentor Alan Ganoo, était la seule candidate présente jusqu’au signal donné par Raj Seebaluck pour que l’enceinte du collège soit évacuée par tous ceux qui n’avaient rien à y faire, laissant place aux membres de la Special Mobile Force (SMF) pour veiller sur les urnes. Un peu plus tôt, Arvin Boolell et Nita Juddoo avaient aussi fait le déplacement, le temps de voir l’arrivée des premiers camions, vers 19h, avec les ballots de votes.

Des trois premières urnes issues du SSS Sodnac, acheminées vers la salle, le nombre est passé à 90 au final pour 13 centres de vote, avec l’acheminement dès 11 dernières boîtes en provenance de l’école primaire Sookun Gaya vers 20h10. Sous la supervision des officiers de l’Electoral Supervisory Commission et des membres de la SMF, les 90 urnes réunies au centre principal ont ainsi été mises sous scellés et les deux portes de la salle où elles ont été placées, cadenassées et libellées, avec la signature du Returning officer à 20h30 ce dimanche 17 décembre.

Dehors, avec l’acheminement des premières boîtes aux alentours de 19h, seuls des partisans du PTr et du MMM étaient rassemblés aux abords du SSS Sodnac, célébrant à l’avance « la victoire» de leur candidat. Si quelques partisans du MP et de rares activistes PMSD ont fait le déplacement plus tard, les partisans du Reform Party ont brillé par leur absence dans cette euphorie avec pétarades pour conclure la journée de ce 17 décembre. Une telle euphorie qui a d’ailleurs poussé Arvin Boolell à quitter l’enceinte du SSS Sodnac pour demander à ses partisans de baisser le ton afin de ne pas déranger les dernières procédures pour le bon déroulement du décompte.

Dans une déclaration à la presse le Presiding Returning Officer de SSS Sodnac, a exprimé sa satisfaction quant « au bon déroulement de la journée en dépit de problèmes mineurs, vite réglés ». Il a indiqué que la journée de décompte des votes démarrera à 8h pile demain avec une première indication de cet exercice vers 10h, la proclamation des résultats pouvant être faite, si tout se déroule bien, vers midi.

Il a ensuite procédé à l’enregistrement des « night agents » des partis politiques, notamment du MMM, du PTr et du MP, qui devaient assurer la surveillance des boites aux côtés des agents de la SMF.