Pour la première fois, les Seychelles auront besoin d’un second tour des élections en vue d’élire le président de la République. Ainsi lors du premier tour du 6 décembre, aucun des candidats en lice n’a pu franchir la barre des 50%, imposant un nouveau round de vote mercredi, jeudi et vendredi prochains dans les différentes îles de l’archipel. La proclamation des résultats de ces élections présidentielles est prévue aux petites heures du matin samedi prochain. Ce deuxième tour de l’élection présidentielle opposera le président sortant James Michel qui est arrivé en tête devant le leader de l’opposition Wavel Ramkalawan, les deux candidats ayant obtenu 47,76 et 35,33 % des voix respectivement.
D’autre part, comme il avait été le cas pour le premier tour, le commissaire électoral, Irfan Rahma, dirigera une mission d’observateurs à ces présidentielles sous le mandat de la Commission de l’océan Indien (COI). Pour cette nouvelle mission, le secrétaire général de la COI, Jean-Claude de l’Estrac, a misé sur des politiciennes, dont, entre autres, la ministre de la Sécurité sociale, Fazila Dawreeawo et la secrétaire générale du Parti travailliste, Kalyanee Jhugroo. Pour la première mission, aucun parlementaire n’a pu faire le déplacement en raison des débats à l’Assemblée nationale sur l’amendement de la Constitution pour les besoins des Unexplained Wealth Orders et l’adoption du Good Governance and Integrity Reporting Bill.
Aux Seychelles, la campagne pour les présidentielles bat son plein en ce début de semaine vu que la clôture devra intervenir mardi. Le principal problème rencontré lors de ce premier tour a été les longues queues d’électeurs devant les bureaux de vote avec des électeurs accomplissant leur devoir civique tard dans la nuit.
Pour éviter une telle répétition, la commission électorale des Seychelles a pris de nouvelles dispositions pour faciliter le mouvement des électeurs aux urnes. « Nous allons simplifier le processus pour appeler, et identifier les électeurs. Nous allons donner des instructions aux responsables des bureaux de vote sur les procédures à suivre », déclare Lorna Lepathie, chef de l’enregistrement des électeurs à la Seychelles News Agency. Le taux de participation au premier tour était de 87,2%.