OCEANS EDGE — HUGUES MAIGROT

Parti prudemment, il évolua longtemps en avant-dernière position. Fut incommodé au poteau des 400m lorsque Legion Of Honour vint se rabattre à la corde devant lui. Ne fut pas en mesure d’inquiéter les favoris, mais termina plaisamment pour compléter le podium.


DAYS OF YORE — RICKY MAINGARD
Prit un bon départ et se retrouva nez au vent dans le peloton de tête, alors qu’il préfère courir caché.  Se montra trop entreprenant durant le parcours et après avoir accroché le leader dans la dernière courbe, il manqua de punch pour finir. Demeure plus efficace lorsqu’il peut courir dans le dos d’un concurrent.


ESTECO — VINCENT ALLET
Retrouvait la compétition sous la férule de son nouvel entraîneur après environ 10 mois, car il avait connu des ennuis aux suspenseurs. Les 1400m paraissaient un peu courts pour ses réelles aptitudes, mais la présence des false rails à 4m25 et le fait que la piste était molle jouèrent en sa faveur. Conclut honorablement pour prendre la deuxième place derrière le favori. A suivre sur plus long.