Coco Gauff of the US greets Japan's Naomi Osaka at the end of their women's singles match on day five of the Australian Open tennis tournament in Melbourne on January 24, 2020. (Photo by William WEST / AFP) / IMAGE RESTRICTED TO EDITORIAL USE - STRICTLY NO COMMERCIAL USE

La tenante du titre Naomi Osaka (4e mondiale) a été éliminée dès le 3e tour de l’Open d’Australie vendredi par la plus jeune joueuse du tableau, Coco Gauff (67e à 15 ans), 6-3, 6-4.

Osaka n’a plus dépassé le 4e tour d’un tournoi du Grand Chelem (US Open 2019) depuis qu’elle a remporté coup sur coup l’US Open 2018 et l’Open d’Australie 2019.

Gauff, qui avait déjà battu sa compatriote américaine Venus Williams au premier tour, affrontera la Chinoise Zhang Shuai (35e) ou une autre Américaine, Sofia Kenin (15e), pour une place en quarts de finale.

Elle n’avait encore jamais joué le tableau principal à Melbourne, mais elle avait déjà atteint les huitièmes de finale d’un tournoi du Grand Chelem, l’an dernier à Wimbledon où elle s’était fait un nom en dominant, déjà, l’aînée des soeurs Williams.

« Il y a deux ans, je perdais au premier tour du tournoi junior et me voilà ici aujourd’hui, c’est fou ! », s’est-elle exclamée.

« Je me suis simplement dit qu’il fallait que je joue point par point et que je continue à me battre car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer sur un court de tennis », a-t-elle ajouté après avoir nettement dominé l’ex-N.1 mondiale sur le court Rod Laver, du nom du champion australien, seul joueur à avoir réussi le Grand Chelem… deux fois.

« Je n’ai jamais rencontré Rod Laver, mais il faudrait qu’on organise un rendez-vous, il me faut un selfie avec lui pour Instagram », a lancé l’adolescente.

ig/av