En prévision des mauvaises conditions météorologiques, la National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) a fait évacuer les gens qui se trouvaient à St-Brandon.

Fin décembre, se basant sur les dernières prévisions météorologiques de la Station de Vacoas, la NDC (National Disaster Committee) a préféré prendre les devants pour faire évacuer St-Brandon. Profitant du passage du Barracuda et avant que le temps ne se détériore davantage, la National Coast Guard (NCG) a monté une opération d’évacuation. Au total, 12 personnes comprenant des employés de la météo et des membres de la NCG entre autres ont abandonné l’île pour converger vers Maurice.

En revanche, 4 pêcheurs de la Raphaël Fishing Company ont été contraints de rester à St-Brandon, leur employeur refusant qu’ils se fassent évacuer par la NCG.