Pas moins de 35 travailleurs étrangers ont été arrêtés aux petites heures ce matin par des officiers du Passport and Immigration Office (PIO) lors d’une série de descentes à Quatre-Bornes, Curepipe et Phoenix, où le nombre d’arrestations est plus conséquent. Ils sont soupçonnés de travailler sans détenir de permis appropriés.

Cette opération est le résultat d’une enquête menée pendant deux semaines par les hommes de l’ASP Narendrakumar Boodhram, du PIO. « Ils dormaient et ne s’attendaient pas à ce que nous arrivions. Trois Bangladais, qui se trouvaient à Quatre-Bornes, ont tenté de prendre la fuite. Ils ont été arrêtés sur place. C’est notre première opération cette année. C’est une réussite », a déclaré une source au Mauricien ce matin.

Les 35 travailleurs étrangers ont été interrogés ce matin. Les enquêteurs soupçonnent certains d’entre eux de travailler sans permis de travail. Des éléments de la Field Intelligence Officers sont sur la piste d’un autre groupe de travailleurs étrangers basés dans des localités retirées. « Nous n’allons pas tarder à les retrouver », affirme l’ASP Boodhram.