OTENTIK DISCOVERY—GROUPE ATTITUDE: Une application pour touristes en quête d'authenticité

La deuxième édition de Like a Local du groupe Attitude est un concept à la fois innovateur et original. D'abord, il y a cette authenticité mauricienne qui est privilégiée, cet accueil légendaire en conviant les tour-opérateurs chez l'habitant et, ensuite, cette visite pour découvrir une autre île Maurice, avec ses ruelles oubliées, ces monuments historiques, ces lieux pittoresques... La bande à Jean-Michel Pitot a bien compris que, pour séduire le touriste, il fallait lui proposer de vivre intensément l'âme mauricienne.Vendredi matin, le groupe a découvert la capitale de Port-Louis et ses Street Food grâce à l'application Otentik Discovery. Une innovation qui cartonne et qui a fait écho auprès de tous les participants.
Cette immersion dans la culture locale a servi de préambule pour se familiariser avec notre île. Imaginez une soixantaine de tour-opérateurs devant  l'Aapravasi Ghat sous un soleil de plomb arborant des t-shirts comme « Manz Ar Li », « Ki Pozision », « Ki Manier », « Kass enn Poz » ou encore « Alalila ». Ces invités hors du commun, sur l'invitation de Jean-Michel Pitot, ont ainsi pu découvrir Maurice autrement. D'où le but de les initier à vivre « Like a Local » en ressortant de cette expérience avec cet emballement d'avoir pu vivre une authenticité qui est le reflet d'une île Maurice plurielle.
Leurs portables en mains, ayant pris bien soin de télécharger l'application Otentik Discovery du Groupe Attitude, ils ont eu pour consignes de déambuler dans 12 endroits sélectionnés, à savoir l'Aapravasi Ghat, le  marché aux viandes et poissons, l'Alouda de chez Pillay, Le dholl puri de chez Maraz, le bazar, la dame aux petits biscuits Chu Fung Leung, Chez Marie Jo, le Café Shanghai, Pause Street Art, Bombay Sweets, Dholl Puri Mimosa et Aka Roti. Capturer sur leur mobile autant de scènes de vie de Port-Louis était une occasion qui a porté ses fruits.
Les journalistes internationaux et locaux ont eu des guides précis en la personne des Family Members du Groupe Attitude. Zuhayr Kinoo, connu sous le sobriquet de Zu, a servi de coach à l'équipe « Manz Ar Li », composée d’Hubert, Caroline, Christina et Claire, originaires d'Allemagne, de France et d'Angleterre.
En aparté, Zu confie qu'il les mène en éclaireur mais que l'équipe devra se prendre en charge toute seule, d'où l'intérêt du téléchargement de leur itinéraire. « Il y a autour de 200 Street Food et, pour s'y retrouver, il faudra faire une sélection précise et l'application Otentik Discovery permet à un étranger de cerner les rues de Port-Louis et de se mettre dans la peau d'un Mauricien. » L'itinéraire est très précis. Comme l'Aapravasi Ghat, monument inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, qui  accueille le festival Porlwi by Nature, les tour-opérateurs se sont imprégnés de l'histoire des immigrants et ont poursuivi leur route en découvrant les fameuses épices colorées. Ils ont pris conscience que c'est grâce aux Indiens que la cuisine a ce goût à la fois épicé et doté de saveurs. Dans l'équipe « Manz Ar Li », les trois femmes ont une confiance absolue en Hubert. C'est lui qui leur dira « when to turn left or right ».
« Alouda vann dans bazar »
Christina, la Parisienne, la seule à s'exprimer en français, se découvre l'âme d'une exploratrice. À la manière de Dora, elle explique que ce genre d'application est un véritable outil de référence. « C'est une manière d'être partie prenante de la Street Food Expérience à Port-Louis, de partir à la découverte des bonnes adresses. » Halte aux marchés de viandes et de poissons, qui a bien vite fait de déchanter l'équipe coriace de « Manz Ar Li ». Caroline trouve que c'est une expérience assez déstabilisante. « You see the colour of the water changing, stain of blood and there is also that smell persistent of fish. » L'expérience sera vite reléguée au fond de la mémoire avec le stand d'Alouda Pillay. Le chant d'appel des Family Members monte crescendo : « Alouda limonade vann dan bazar… » Cette boisson à base de lait et de graines de toukmaria a vite fait de désaltérer plus d'uns.
Zu rappelle à la petite équipe de prendre en photos les meilleurs clichés et que le concours, cette année, permettra aux meilleures photos de figurer dans un “story board”. La prochaine application leur signale que le dholl puri de chez Maraz attend d'être dégusté. Certains sortent leurs billets pour s'en procurer. La flânerie dans le bazar, ce marché de Port-Louis qui le matin perd sa grise mine et offre une image colorée  de senteurs à profusion, et ces brouhahas trépidants qui rappellent que ce lieu à une vie. Caroline, elle, ressort ravie de sa tournée : « J'ai rencontré un marchand et sur son stand, il est écrit “Man Spricht Deutsch”, qui signifie qu'il parle allemand. Je ne pouvais pas louper cet instant. C'est rare de voir un marchand mauricien parler allemand. »
Claire, radieuse, exposera sa virée à Chinatown, ce lieu mythique de la capitale, avec ses architectures, sa culture et sa cuisine. « Quand on m'a parlé de la “Dame aux biscuits”, Chu Fung Leung, qui est le fournisseur du tout Port-Louis, j'étais exaltée. J'ai adoré les gato gingeli, cravate et autres… It's a real enjoyment. » Christina ajoute que le magasin Marie Jo l'a séduite de par ses variétés d'épices locales et exotiques : « Vous vous rendez compte : la gérante Marie Jo a même accepté de faire un selfie avec moi. C'était trop cool ! » Découvrir les délices des sucreries indiennes à travers l'enseigne Bombay Sweets tout en faisant une pause dans la rue Bourbon, à regarder des Street Arts géants... Le groupe Attitude  aura su marquer les esprits et tenu sa promesse de leur faire découvrir Maurice sous un autre angle.