OUVRAGE DE SAROJINI BISSESSUR-ASGARALLY : Voyage au bout de Soi

« Discovering your true self, In Sadhana », de Sarojini Bissessur-Asgarally, préfacé par J.M.G. Le Clézio, Prix Nobel de Littérature 2008, nous invite à un voyage à l’intérieur de nous-mêmes. Cet ouvrage fort intéressant propose de nous faire découvrir notre être profond et cette danse avec l’éternel et l’intemporel, si bien figurée sur la couverture.
Ce livre vient à point pour pallier en quelque sorte un manquement dans notre société et pour montrer la voie à tous ceux qui sont pris dans les affres du matérialisme et du “maya”, l’emprise de l’illusion, et qui ne parviennent pas à entendre la voix de l’âme, de l’Atma, qui seule peut les mener vers l’épanouissement de l’être, le bonheur et la paix intérieure. Dans un langage simple et clair, l’auteure examine pour nous les Upanishads et le Yoga Soutras de Patanjali, qui montrent la voie vers le bonheur durable et la connaissance de Soi.
Détentrice d’un diplôme en science du yoga et de la méditation, et surtout initiée dans une longue tradition authentique des Sages de l'Himalaya, l’auteure forme plusieurs petits groupes dans la pratique du yoga.  À travers ce livre, elle partage avec les lecteurs, la sagesse de la philosophie du yoga-méditation et son expérience personnelle pour montrer la voie vers une autre façon de vivre. Elle écrit qu’on peut vivre pleinement sa vie dans le monde tout en demeurant au-delà des choses matérielles. La nature nous donne de belles choses pour notre plaisir et confort, et nous pouvons jouir pleinement de ces richesses, sans penser à les posséder parce qu’elles ne sont pas à nous.
Pour accéder à un état d’esprit favorable à la quête de l’intérieur, l’auteure nous dévoile des notions yogiques très précises à savoir, la pratique des cinq Yamas, le fondement éthique dans la vie, qui déterminent nos relations avec les autres et les cinq Niyamas qui constituent un code de comportement interne. Ensuite, les Āsanas qui sont des postures pour accroître le bien-être physique, le Prayanama, l’art de la respiration pour faire le plein de l’Énergie vitale.

« The entire universe
dwells within us »

La maîtrise de ces techniques qu’on appelle Sadhana signifie la pratique du “comment être”, pour purifier le mental, cultiver une attitude positive envers tous et vivre en harmonie avec soi et avec les autres. Une fois dans cette disposition, le “guru”, c’est-à-dire, le guide à intérieur de nous-mêmes, nous mène à travers un long voyage spirituel vers la réalisation de soi. Ce voyage intérieur se fait en quatre étapes : le “Pratyahara”, où le regard et les sens de l’être sont tournés vers le dedans, le Dharana (la concentration), le Dhyana (la méditation), pour accéder finalement à l’état du Samadhi, qui est la réalisation du Soi et l’état de paix absolue. Le Samadhi permet d’appréhender la Vérité suprême, qui est “Santi, santi, santi”, la paix dans l’univers, dans le monde, dans la conscience de tout un chacun. C’est aussi cette paix intérieure qui mène vers la révélation de la Conscience suprême de l’univers, de l’union de l'Atma avec le Paramatma.
La deuxième partie du livre Insights est constituée des observations et des perspectives que nous propose l’auteure. Ainsi, elle explore la philosophie de Advaita Vedānta, la non-dualité qui stipule que l’âme individuelle (Ātma ou Jivātma) n’est pas différente de l’Āme universelle ou de l’Absolu (Paramātma). Cette non-dualité est également très chère au préfacier, J. M. G. Le Clézio qui écrit: « En lisant les textes anciens à la lumière de l’explication de Mme Sarojini Asgarally, on reconnaît ce qui relie l’esprit humain au cosmos. Mon approche de la pensée indienne est liée à la lecture du livre, Le Devenir selon le Vedanta, du philosophe René Guénon lorsque j’étais jeune. » Lors du lancement du livre, il a déclaré qu’il voulait comprendre depuis son jeune âge, pourquoi il était intéressé par la pensée traditionnelle indienne. Il a dit qu’il a trouvé la réponse dans le livre de Sarojini Bissessur-Asgarally. Ainsi, il était intéressé par la pensée qui n’est pas dualiste. Pour lui, la réconciliation de l’action et de la pensée, la réconciliation de ce qui bouge et de ce qui est immobile, c’est la leçon de la pensée indienne. Comme l’auteure écrit à la page 179: « According to Vedanta philosophy, there is no separation between the Divine and the world of nature. They are the two expressions of the same reality — the cosmic reality. The vision of unity of life is the core foundation for an ecological approach which has existed for more than 3,000 years now. In fact, we do not have to protect Nature as if we were superior to it, but instead, we honour, we respect Nature as our own greater life and expression. Our real self is said to be the whole universe, and the entire universe dwells within us —Yatha pinde, tatha brahmandé. »
L’auteure écrit à la page 52 que le yoga, tout en étant un parcours spirituel, est exempt de toute religiosité. Les religions disent ce qu’il faut faire, tandis que le livre expose un enseignement: comment être (How to be). Ses grands principes sont axés sur l’ahimsa – la non-violence, les vertus, le pouvoir bienfaisant des “Aushadis”, (de la nature), la paix, bref cela relève de la philosophie de la vie.
La pratique du Sadhana s’étend au-delà de la connaissance et se complète dans le “Seva”, (l’action pour le bien d’autrui). Sarojini Asgarally, aborde dans la troisième partie du livre, sa propre expérience dans le cadre de l’action de la Fondation pour l’Interculturel et la Paix, et son action pour les enfants démunis de la région de Bambous / Gros Cailloux. Elle évoque l’importance des qualités comme le “Vairagya”, le détachement, pour mener à bien les projets sans se laisser décourager par les inévitables embûches. 
Dans la dernière partie de son livre, l’auteure nous entraîne dans un voyage initiatique dans la Nature, dans la splendeur de l'Himalaya. Un voyage qui permet d’établir un lien avec le Soi grâce à la connexion à la Nature et la découverte de la spiritualité de l’Inde millénaire. À la page 173, l’auteure écrit: « One of the recent amazing hikes was the journey to Tarkeshwar in India located at a height of 1,800 metres in the Pauri Garhwal mountains of Uttarakhand. (…)  We hiked up the small hill behind the ashram and we did not venture to go on the second slope as we were warned of the presence of wild animals. After three or four o’clock in the afternoon, the temperature dropped drastically and we put the yoga mats and blankets on the floor of the small terrace beside the wall of our little room. We sat comfortably on the mat leaning on a pile of blankets that we put at our back to enjoy our readings while the mighty descending sun was diffusing its sweet rays light-heartedly. We sipped a cup of hot Himalayan tea with much delight… We stayed in the silence of nature without Wifi and without networks but we got the best of connections! …. In the Gadwall Himalayas, Tarkeshwar was such a place of grace, where I received much more than I could understand. The words of Henry David Thoreau would better express our endeavour: “ I took a walk in the woods and came out taller than the trees”. »
Somme toute, ce livre, si bien documenté, vise à rendre accessible aux lecteurs, des enseignements transmis de génération en génération depuis des siècles. À découvrir donc de toute urgence !