Le leader de PAL, Lutchmeeparsadsingh Ramsahok, a animé un point de presse à l’hôtel Saint-Georges ce matin concernant l’actualité politique. D’emblée, il estime « incompréhensible » que l’ex-ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, ait été nommé ministre des Affaires étrangères. « Kan ene minist fer ene application loan, bisin fer sa dan ene façon democratik. La raison derrière cette nomination est que si le Premier ministre avait accepté la démission de Vishnu Lutchmeenaraidoo, on aurait automatiquement eu une cassure et une élection partielle au No 7. Ce serait alors le chaos et il y aurait eu de fortes chances que l’opposition gagne. En vue d’empêcher cette partielle, SAJ a donc décidé de nommer Lutchmeenaraidoo ministre des Affaires étrangères. »
Lutchmeeparsadsingh Ramsahok poursuit : « Ce impensab et chagrinan ki fin tire li comme minist Finans pou nomm li aux Affair etranger. Bisin laisse l’ICAC fair so lenket en ce ki consern bane loan touche et gagne par Lutchmeenaraidoo. Si pa ti decouver transaction loan Lutchmeenaraidoo, 45 millions ti pu “write off”. » Le leader du PAL est ensuite revenu sur les dernières élections générales où, sous le leadership de SAJ, l’Alliance Lepep avait « remporté une écrasante victoire ». Il poursuit : « SAJ a toujours un discours basé sur la tolérance, sur un miracle de l’économie. PM pa pu laiss person abus pouvwar e pa pu toler person ki zoue ar lavenir pay. » Il dit néanmoins constater que « rien de concret n’a été amené jusqu’à présent », ajoutant qu’il y a « trop de nominations de proches » de l’Alliance Lepep. « Bane Smart Cites ine vin bane Heritage Cities. SAJ dit que lorsqu’il y aura un nouveau miracle économique, il y aura aussi de grandes créations. Mais il n’y a aucune action concrète. Il y a actuellement une série de scandales et de désordre au sein du gouvernement. » Il a également commenté les revenus du Premier ministre. Sur un tout autre volet, il estime : « Pravind Jugnauth pa finn cautionné par lepep de Maurice pu vine PM. Nu pa dan ene system feodal. Nu dan ene system demokrasi. »