Le nouveau parc naturel reprendra le nom du jardin Promenade Roland Armand.

Suite à la destruction imminente de la Promenande Roland Armand à Vandermesch Rose-Hill, le gouvernement a prévu de réaménager un nouveau parc à proximité de la future station de Metro Express de Rose-Hill. Un lieu accessible à tous de par les important axes routiers qui la contournent et qui sera un parc de reference selon le gouvernement.

Elle sera aménagée sur le terrain se trouvant derrière la Station de la Central Electricity Board (CEB) de Rose-Hill.  Sur une superficie de 9 arpents , le parc sera doté de 2000 arbres et palmiers et 100 000 plantes arbustives et vivaces tropicales native et endémique de Maurice.

Un projet qui sera réalisé par Daniel Maestracci, associé du paysagiste international, Gilles Clément. Ce projet d’un coût de Rs 100M démarrera prochainement.

En ce qui concerne les connections piétonnes, elles seront aménagées pour raccorder le centre-ville de Rose Hill au parc. De plus, un réseau de chemins sera conçu pour procurer environ 3km de promenade en son cœur et permettra également de nombreuses connections avec des parcours verts de plusieurs kilomètres en longeant la rivière qui remonte vers l’Eglise de Saint Jean et en traversant le parc spirituel de Belle Rose.

Une vaste aire de jeux pour les enfants, des espaces libres, des espaces pour accueillir des événements de type concerts ou groupes associatifs. De nombreuses facilités liées aux parcs publics, tels que bancs, poubelles, toilettes publiques, parking, informations etc. seront aménagées au centre du parc.

Tous les palmiers transplantés depuis la Promenade Roland Armand, seront replacés dans le périmètre du nouveau parc.

Un programme de relocalisation de ces palmiers qui devrait constituer un alignement fort et majestueux, le long de la route entre Rose Hill et Ebene. Tous les palmiers de Rodrigues et les Bottle palms seront disposés selon des alignements, soit de la même façon dont ils sont actuellement disposés en bordure de l’Avenue Vandermeersch. De cette façon, ils deviendront annonciateur du projet de Parc car il seront très visible et ils seront porteurs de mémoire en faveur de l’ancienne promenade Roland Armand