L’amie de l’ex premier ministre Navin Ramgoolam, Nandanee Soornack a été maintenue en détention policière suite à sa comparution, vendredi , devant le tribunal de Parme, en Italie. Les autorités italiennes ont mis à exécution le mandat d’arrêt international émis par la magistrate Adila Hamuth, siégeant au tribunal de Port-Louis, en date du 23 mars dernier et relayé par Interpol. C’est après une filature d’une semaine que Nandanee Soornack  qui avait trouvé refuge chez sa soeur a été appréhendée.
Les premières démarches engagées par les autorités mauriciennes  pour son extradition devraient être completées assez rapidement comme il n’existe aucune convention d’axtradition entre nos deux pays. Elle a été appréhendée en Italie sous trois charges provisoires:. La première accusation porte sur le délit de blanchiments de fonds de Rs 100 millions, avec les commissions présumées versées par Dufry AG sous le contrat de « management » et d’approvisionnement de la Mauritius Duty Free Paradise Co Ltd. La deuxième accusation porte sur le blanchiment d’argent de Rs 30 millions et la troisième pour entente délictueuse dans le « cover up » suite aux incidents ayant eu lieu dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 dans le bungalow de Roches-Noires en présence de l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam.