PARTIELLE AU NO 18 : Cinq candidats déjà connus officiellement

Le PMSD se ravise après son Bureau politique et annonce qu’il alignera un candidat à Belle-Rose/Quatre-Bornes 
  • Ashok Subron : “Cette élection sera la plus ouverte depuis l’indépendance avec Rezistans & Alternativ ne faisant pas de la figuration”

Dix jours après la démission du leader du Reform Party, Roshi Bhadain de l’Assemblée nationale, aucun move n’a été noté du côté de l’Hôtel du gouvernement. Dans l’entourage du Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, l’on fait comprendre que les premières initiatives sur le plan du calendrier pour la partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18) ne seront révélées qu’à son retour du sommet de l’Union Africaine, le prochain week-end.
Toutefois, à ce jour, cinq candidats se sont déjà affichés publiquement. Outre Roshi Bhadain qui sera candidat à sa propre succession, Cehl Meeah, leader du Front Solidarité Mauricien (FSM) et ancien parlementaire, est venu se joindre à Kugan Parapen de Rezistans & Alternativ, Arvin Boolell du Parti travailliste et Alexandre Barbès-Pougnet, membre de la profession légale appartenant au Ralliement Citoyen.
Le MMM s’est donné du temps avec la candidature de la jeune avocate Nita Jaddoo, fille de l’ancien président du MMM, Ramduth Jaddoo, prenant le dessus sur les aspirations de Vijay Makhan. De son côté, le PMSD, qui avait signifié son intention de soutenir la candidature d’Arvin Boolell, s’est ravisé. Le Bureau politique, sous l’impulsion d’une aile menée par Adrien Duval, conteste cette démarche et impose une candidature à Belle-Rose/Quatre-Bornes pour la joute électorale. L’alliance MSM/Muvman Liberater devra être présente avec la confirmation de la candidature  de Hans Khemloliva comme une probabilité.
Lors d’un point de presse, hier, Ashok Subron de Rezistans & Alternativ note que “eleksyon Parsyel ki pou deroule dan No 18 pou enn bann eleksyon pli uver ki pou tenir dan Moris post-indepandans. Depi dernye eleksyon zeneral, politik moris pe karakterize par enn prosesis detasman elektora anver parti tradisyonel.” Soutenant que son parti ne s’engage pas dans cette joute électorale pour faire de la figuration, il avance que “dan sa kontext enn eleksyon ouver, Rezistans ek Alternativ ena tou posibilite eli so kandida Kugan Parapen. Antouleka Rezistans ek Alternativ pa dan eleksyon parsyel pu fer figirasyon. Nou pe partisip dan eleksyon pou ranport enn enorm sikse politik.”
Rezistans & Alternativ fustige la candidature de Roshi Bhadain. “Bhadhain pa ditu kredib pu transform eleksyon parsyel No. 18 an enn referendum lor Métro-Express ek landetman pei”, dit Ashok Subron en citant des extraits de l’intervention du leader du Reform Party à l’Assemblée nationale sur le Métro Express, le 3 août 2016.