photo archive

Le Parti travailliste ne tiendra pas de meeting le 1er mai prochain. C’est ce qu’a décidé l’état- major des rouges hier mercredi, 10 avril à l’issue d’une réunion avec leur leader, Navin Ramgoolam.

Le PTr, qui avait initialement prévu de tenir son rassemblement politique dans la capitale, s’est ravisé après qu’un consensus a été trouvé à ce sujet. La raison avancée est que la communauté musulmane observera la Shab-E-Barat, marquant les dernières 15 nuits avant le début du jeûne du Ramadan.

Cependant, il a été décidé que les rouges organiseraient plusieurs congrès dans les ré- gions rurales et urbaines avant le début du mois de jeûne. L’objectif serait de maintenir le tempo d’attaque vis-à-vis du gouvernement sur le terrain avec des sujets comme le scandale Alvaro Sobrinho, la privatisation de la Central Water Authority ou encore l’état de la situation au Central Electricity Board avec les contrats obtenus par CEB Fi- berNet, entre autres. De ce fait, les troupes rouges devraient se mobiliser dans leurs circonscriptions pour l’organisation de ces congrès à travers le pays. Mais dans la conjoncture, les travaillistes se retrouveraient dans une situation embarrassante ces jours-ci avec un conflit de personnalité dans la circonscription No 3 (Port- Louis Maritime/Port-Louis Est), où le PTr avait obtenu son seul élu en tête de liste lors des élections générales de décembre 2014.