Le leader des mauves, Paul Bérenger, a tenu une conférence de presse ce samedi 23 mars afin de commenter plusieurs points d’actualité. La conférence de presse Pravind Jugnauth,les écarts de la Présidente et l’épisode de l’affaire Alvaro Sobrihno ont été aux premières loges de ce point de presse.

Selon Paul Bérenger, ces derniers années la présidente Ameenah Gurib-Fakim a accumulé ce que la constitution qualifie d « acts of misconduct ». « Line viole la constitution et failli a so devoir » a-t-il déclaré.

il a aussi été très critique sur les agissements du leader de l’opposition, Xavier Luc Duval.  Selon lui, ce dernier a poussé l’ancienne présidente à violer notre constitition. « Finn disqualifie limem comme leader de l’opposition, linn pouss Ameerah Gurib-Fakim dan sa direction la apres vinn dir ki zot pane influence li, pane donn li conseils c’est enn mensonge pur et simple, li pas honte » a-t-il fait ressortir

Toujours dans le même registre, le leader des mauves n’a pas mâché ses mots sur les annonces du chef du gouvernement, hier, dans le cadre du départ d’Ameerah Gurib Fakim et concernant les transactions d’Alvaro Sobrihno. Il trouve les propos du PM « ridicules ». « Tou dimoune ti p atane commission d’enquete pour faire la lumiere sur cette affaire, li dir ale l’ICAC. Tou dimoune conne ki l’ICAC  so credibilité moins ki nul » a-t-il ajouté.