Énorme défi pour les Mauriciennes. Pamela Wong, Francesse Teycheney-Cangy, Nathalie Cornet et Sarah Lucette représentent le pays aux 16es Championnats du monde féminins de pétanque qui démarrent aujourd’hui à Kaihua, province de Zhejiang en Chine. Leur objectif : être sur le podium.
Elles ont quitté le pays lundi en compagnie de Rajkoomar Radhakrishansing, président de l’Association pétanque de l’île Maurice (APIM), comme chef de délégation. Wong, Cornet et Lucette seront engagées dans la compétition triplette, alors que Teycheney-Cangy sera en lice en tir de précision. Au total, 43 équipes féminines participeront à ces mondiaux. Parmi les favoris, l’Espagne, championne en titre, la France et la Belgique, entre autres, sur le plan européen. En ce qui concerne les pays d’Asie, bien évidemment, il y a le pays hôte, la Chine, mais aussi la Thaïlande, vice-championne de la dernière édition. Côté africain, Madagascar reste numéro 1. Puis il y a la Tunisie, l’Algérie et le Maroc. De sacrés clients pour la sélection nationale féminine.
Pamela Wong, la plus expérimentée du quarté, qui en est à ses troisièmes mondiaux, tout comme Francesse Cangy-Teycheney, estime qu’elles iront pour faire le meilleur résultat possible. « Nous nous sommes préparées mentalement. Au fil du temps, nous avons acquis de l’expérience au niveau international. Le président lui-même, ainsi que Christian Mirete nous ont aussi aidées dans notre préparation. Être dans les huit premières serait déjà une très belle performance », fait-elle ressortir.
L’APIM s’est réuni vendredi au stade George V à Curepipe pour une remise symbolique des billets d’avion ainsi que des tenues vestimentaires parrainées par la marque Naveo.