L’entraîneur de Nordic Warrior a préféré confirmer la candidature de son protégé sur 1500m plutôt que sur 1365m. Il porte de ce fait un poids raisonnable et paraît plus en mesure de mener le peloton que dans le sprint de la cinquième course. Il peut réaliser le bout en bout. Il en est toutefois à sa reprise avec la compétition tandis que certains de ses adversaires ont déjà une course dans les jambes. Il est le favori de nombreux turfistes et, après le retrait de Living With Heart pour cause de boiterie, ses chances ont encore augmenté.
Nordic Warrior retrouve à l’occasion Rye Joorawon, avec lequel il est invaincu en deux tentatives. Sa défaite lors du dernier week-end international, on pourra la mettre sur le fait qu’il était fatigué après une dure saison. Il revient sur sa fraîcheur et s’est bien comporté à l’entraînement. Son autre avantage est qu’il peut imposer son rythme. Cependant, il n’a pas paru au summum de sa forme et cela pourrait le rendre vulnérable en fin de parcours.
Avec le forfait de Living With Heart, Patrick Merven ne pourra compter qu’avec Gray’s Champ. Seul représentant de son entraîneur, on le voit se contenter d’une course plus tranquille, même si c’est dans ses habitudes de tenter quelque chose dans un parcours.
Ashanti Gold, auteur d’un fantastique parcours le 4 avril dernier, doit pouvoir confirmer que son succès n’était pas le fruit du hasard. Il aura encore une fois une remise de 3 kg au poids et a hérité d’une bonne ligne. Si cela se confirme qu’il n’a plus la même vélocité qu’auparavant, il devra assurer qu’il s’est converti en un très bon attentiste pour faire mouche une nouvelle fois. Gageons qu’avec une pénalisation de 2 kg sa tâche ne s’annonce guère facile.
Hot Rocket peut mieux faire avec un galop de course. Il n’avait pas démérité à son retour, mais il aurait été mieux loti si un adversaire pouvait contester le leadership de Nordic Warrior. On voit faire l’arrivée une fois encore.
On devrait peut-être inclure Seeking Angelo comme un des prétendant aux accessits vu que ce cheval avait été gêné à sa reprise avec la compétition. Son jockey Derreck David avait trouvé que le cheval n’aurait pas mieux fait dans le sens où il était fatigué à l’entame de la ligne droite. Reste qu’avec une course sous les sabots, il peut courir en progrès.
Hot Rocket mérite aussi considération. Sa mauvaise ligne le poussera à se placer plus en retrait dans le parcours, mais cela n’est pas vraiment une mauvaise chose en soi. Il pourra courir à son aise et conserver toute son impulsion pour la ligne droite finale.
Everlast, de Jean-Michel Henry, et Not Liable effectuent leur retour en compétition. Le premier nommé n’a couru qu’une seule fois au Champ de Mars et avait saigné à l’issue de cette tentative. On préfère le revoir. Le représentant de Gujadhur, lui, revient après une longue absence. 19 mois sans courir risque de peser lourd dans la balance, même s’il a toujours concouru dans une valeur supérieure.
Nordic Warrior sera plus difficile à battre car Living With Heart a été contraint à un repos forcé suite à une boiterie qui a été constatée ce matin.