Photo illustration

Tottenham, encore sauvé par Harry Kane, est allé battre Crystal Palace in extremis 1-0, dimanche, prenant provisoirement la 4e place à Chelsea… en attendant le rendez-vous des Blues d’Antonio Conte sur la pelouse de Manchester United, pour la 28e journée de Premier League.

Ce succès permet à Tottenham de se hisser à la 4e place (55 pts) à une longueur de Manchester United opposé à Chelsea dans l’après-midi. Crystal Palace descend au 17e rang de la Premier League.

Quant à Kane, le buteur-maison, il redevient meilleur buteur de la Premier League avec 24 réalisations, devant Salah, l’Egyptien de Liverpool, qui avait marqué vendredi son 23e but contre West Ham (4-1).

Ce derby londonien a été serré, intense, indécis, et Crystal Palace, bien organisé en défense autour de son grand gardien Wayne Hennessey (1,98 m), a longtemps retardé l’échéance.

Il a fallu attendre la 89e minute pour que Kane trouve enfin l’ouverture, de la tête, sur un corner tiré par Christian Eriksen.

L’international anglais avait auparavant vendangé deux occasions: d’abord tout seul devant Hennessey (10) suite à une mauvaise relance de Patrick van Aanholt, puis sur un tir croisé du gauche (54), à bout portant, mais passé juste à côté.

Hennessey a aussi repoussé des deux poings un tir tendu de Serge Aurier (59) et du bout des doigts un tir au ras du sol de Ben Davies (73). Aurier, encore lui, a marché sur le ballon alors qu’il était tout seul devant la cage d’Hennessey (84).

Dele Alli, sifflé tout l’après-midi, a tenté en vain d’obtenir un penalty. L’ancien attaquant du PSG Lucas, entré à la 66e minute, n’a pas été décisif, pas plus que Moussa Dembélé, sorti à la 80e minute.

C’est la cinquième victoire consécutive des Spurs sur les Eagles, dont quatre en championnat, sur ce même score de 1-0.