Tottenham Hotspur's English striker Harry Kane celebrates after scoring the opening goal during the English Premier League football match between Crystal Palace and Tottenham Hotspur

Tottenham, encore sauvé par Harry Kane, est allé battre Crystal Palace in extremis 1-0, dimanche, prenant provisoirement la 4e place à Chelsea… en attendant le rendez-vous des Blues d’Antonio Conte sur la pelouse de Manchester United, pour la 28e journée de Premier League.

Ce succès permet à Tottenham de se hisser à la 4e place (55 pts) à une longueur de Manchester United opposé à Chelsea dans l’après-midi. Crystal Palace descend au 17e rang de la Premier League.

Quant à Kane, le buteur-maison, il redevient meilleur buteur de la Premier League avec 24 réalisations, devant Salah, l’Egyptien de Liverpool, qui avait marqué vendredi son 23e but contre West Ham (4-1).

Ce derby londonien a été serré, intense, indécis, et Crystal Palace, bien organisé en défense autour de son grand gardien Wayne Hennessey (1,98 m), a longtemps retardé l’échéance.

Il a fallu attendre la 89e minute pour que Kane trouve enfin l’ouverture, de la tête, sur un corner tiré par Christian Eriksen.

L’international anglais avait auparavant vendangé deux occasions: d’abord tout seul devant Hennessey (10) suite à une mauvaise relance de Patrick van Aanholt, puis sur un tir croisé du gauche (54), à bout portant, mais passé juste à côté.

Hennessey a aussi repoussé des deux poings un tir tendu de Serge Aurier (59) et du bout des doigts un tir au ras du sol de Ben Davies (73). Aurier, encore lui, a marché sur le ballon alors qu’il était tout seul devant la cage d’Hennessey (84).

Dele Alli, sifflé tout l’après-midi, a tenté en vain d’obtenir un penalty. L’ancien attaquant du PSG Lucas, entré à la 66e minute, n’a pas été décisif, pas plus que Moussa Dembélé, sorti à la 80e minute.

C’est la cinquième victoire consécutive des Spurs sur les Eagles, dont quatre en championnat, sur ce même score de 1-0.