PLATEFORME ÉCONOMIQUE AFRICAINE : Une trentaine de capitaines d’industrie africains attendus

Une trentaine de capitaines d’industrie africains sont attendus ce week-end à Maurice à l’occasion du lancement de la Plateforme économique africaine qui aura lieu à Westin Turtle Hotel à Balaclava la semaine prochaine. Plusieurs chefs d’État dont ceux de la Guinée, de la Zambie, du Zimbabwe, du Malawi, du Kenya, de Madagascar et des Comores sont attendus dans l’île dans le courant de la journée de dimanche. La Tanzanie, la Namibie et le Swaziland seront représentés par des délégations dirigées par leur Premier ministre.
La conférence sera organisée conjointement par la Fondation de l’Union africaine, le gouvernement et le secteur privé mauricien. Parmi les financiers et les capitaines d’industrie africains dont la présence est annoncée figurent le Nigérien Aliko Dangote, fondateur et président du Dangote Cement, le plus gros producteur de ciment africain ; le Kényan Chris Kirubi, propriétaire de l’International House Building, une des propriétés commerciales les plus prestigieuses de Nairobi ; le Zimbabwéen Strive Masiyiwa, fondateur d’Econet Wireless Group ; le Nigérian Tony Elumelu, propriétaire du conglomérat Transcorp et philanthrope reconnu dans son pays ; Vivian Reddy, président de Edison Corporation ; la Soudanaise Widad Ibrahim, fondatrice de Bee Petroleum Company, principale compagnie pétrolière soudanaise ; le président de la Pan African Chambers of Commerce and Industry, Kebour Ghenna ; le président de l’Association des chambres de commerce et d’industrie de la SADC, Oswell Binha ; ainsi que des présidents et des CEO de grosses entreprises commerciales, de télécommunications et financières africaines.
L’AEP institutionnalisera une nouvelle plate-forme annuelle pour les dirigeants africains afin d’établir une avenue de dialogue entre des dirigeants politiques africains, des chefs d’entreprise dans le secteur privé, des universités et des intellectuels.
Plusieurs sessions plénières sont prévues pendant les deux jours. La Présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, agira comme modératrice lors de la session axée sur l’habilitation des jeunes par rapport à l’emploi, l’innovation et l’entrepreneuriat. Les autres sessions se pencheront sur la compétitivité dans le secteur privé en Afrique, et la suppression des barrières qui entravent la communication et la circulation des biens, des personnes et des services.
L’AEP est une initiative visant à offrir aux Africains un espace politique dans divers secteurs, définir leur propre agenda et explorer des opportunités et options réalistes pour le continent et le monde. Elle s’inscrira dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’UA et d’autres décisions et programmes progressistes visant à promouvoir l’intégration et le développement de l’Afrique.
La réunion de Maurice servira également de lobby et d’instrument pour influencer l’agenda du sommet de l’UA et d’autres sommets mondiaux en matière d’intégration et de développement africain. L’AEP permettra aussi aux parties concernées de travailler avec les dirigeants africains pour éliminer les obstacles politiques qui entravent les affaires en Afrique, accroître l’attractivité des investissements du continent, mettre en œuvre des stratégies de diversification et d’industrialisation économiques et mobiliser les ressources intérieures et autres.
Un autre objectif de cette Plate-forme est d’exploiter le potentiel de la diaspora africaine en faveur de l’intégration et du développement du continent ainsi qu’encourager les efforts de mobilisation des ressources nationales par l’UA en vue de soutenir les actions prioritaires comme établies par l’AEP sous les auspices de l’Agenda 2063.