Des facilités de crédit de l’ordre de Rs 5,7 milliards ont été approuvées par les banques commerciales pour le compte des petites et moyennes entreprises sous le plan de financement spécial introduit en décembre 2011. C’est ce qu’indique le dernier relevé de la Banque de Maurice (BoM) sur l’évolution des crédits pour les PME avec une augmentation d’environ Rs 150 millions enregistrée en novembre 2015.
Selon les données recueillies par la banque centrale, les banques commerciales ont approuvé quelque 4 100 demandes de crédits de la part des PME au cours de la période décembre 2011-novembre 2015. La valeur des prêts approuvés s’est élevée à Rs 2,5 milliards. Les banques ont également offert des découverts bancaires d’environ Rs 2,2 milliards. La Mauritius Commercial Bank Limited a, à son compte, offert Rs 2,8 milliards de crédits, précédant la SBM Bank (Mauritius) Limited (Rs 1,1 milliard), la Barclays Bank Limited (Rs 501,3 millions), la Mauritius Post and Cooperative Bank Ltd (Rs 248,5 millions) et la HongKong and Shanghai Banking Corporation Limited (Rs 207,6 millions).
La BoM publie également un relevé des crédits dont ont bénéficié des micro-entreprises (celles dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas Rs 10 millions) pour la période décembre 2012-novembre 2015. Le tableau de la BoM fait voir que quelque 1 400 dossiers ont été acceptés par les banques commerciales avec des facilités de crédits approuvées atteignant Rs 1,4 milliard. La SBM Bank (Mauritius) Ltd avec Rs 568,9 millions devance la MCB (Rs 373,2 millions) au niveau des crédits approuvés. On retrouve à la troisième place la Bank of Baroda (Rs 163,2 millions) qui précède la Barclays Bank Mauritius Limited (Rs 72,4 millions) et la HSBC (Rs 65,4 millions).
Le plan spécial de financement fait provision pour l’application d’un taux d’intérêt plus faible sur les crédits octroyés. Ce taux s’élève actuellement à 7,4 % (300 points de base au-dessus du taux directeur) après avoir été maintenu à 7,65 % pendant une longue période.
Par ailleurs, le ministère des Finances et du Développement économique confirme que les frais d’enregistrement annuels pour les compagnies dont le chiffre d’affaires annuel n’excède pas Rs 10 millions, vont passer de Rs 2 500 à Rs 500 à partir de janvier 2016. Cette baisse avait été annoncée dans le Grand argentier dans son discours du Budget 2015-2016. Le ministère des Finances précise que cette mesure s’inscrit dans la politique du gouvernement visant à soutenir les petites et moyennes entreprises (PME) dans leurs efforts de développement.