Augmentations de salaires au-delà des recommandations du Pay Research Bureau (PRB), des employés free-lance et contractuels employés sans aucune procédure d’advertisement, des schemes of service ajustés en fonction des employés qui ne possèdent pas les qualifications requises, autant d’insuffisances relevées par le rapport du Public Sector Efficiency Bureau sur la gestion des ressources humaines à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Lors de la tranche de questions réservée au Premier ministre, sir Anerood Jugnauth a déclaré avoir déjà donné les instructions nécessaires pour se pencher sur ces « lacunes » de la direction et pour une réorganisation interne de ce corps para-étatique.
Le Premier ministre a énuméré les résultats du rapport du Public Sector Efficiency Bureau sur le Human Resource Management à la station nationale de radiotélévision. Ce rapport met en exergue que « there was no clear and defined recruitment and promotion procedures at the MBC ». Mais mieux encore, « these were undertaken at the whims and caprices of the executive management team ». Parmi les résultats de cette enquête : 134 employés ont obtenu des augmentations de salaires bien supérieures au montant prescrit par le PRB ; des contract officers ont été payés en cash au lieu de se voir accorder leur annual leave et cela sans qu’il y ait des records de leur présence ; des dossiers personnels des employés incomplets ou encore aucune indication concernant le nombre de postes approuvés concernant chaque grade. L’on apprend également que quelque 300 personnes ont été employées sur un mode free-lance ou sur contrat et cela sans aucune preuve que ces postes ont été advertised et que d’autre part des agents de sécurité ont été recrutés alors que ces postes n’existaient pas. Un nombre important d’employés contractuels et free-lance se sont offert un emploi permanent sur un très court laps de temps et des employés qui avaient été licenciés ont été réembauchés par la MBC sur un permanent and pensionable basis.
Le rapport du Public Sector Efficiency Bureau sur le Human Resource Management indique également qu’il y a eu des cas où des employés qui ont rejoint la MBC en tant que helper, ont été promus au grade de Producer/Senior Producer et que 253 membres de l’effectif employés sur le permanent and pensionable establishment ont été promus durant la période mars 2013 à avril 2014 et que ces promotions ont été allouées « without proper assessment ». Sur une note plus ironique, SAJ devait affirmer que la MBC est la seule organisation du secteur public qui emploie des Office Attendants dont le nettoyage des bureaux ne figure pas dans leurs tâches.
La station de radiotélévision nationale emploie 709 personnes, dont 131 en free-lance, 22 contractuels et 566 sur une base permanente et pensionable. Le Whip de la majorité, Mahen Jhugroo, devait suggérer que l’affaire soit référée à l’ICAC. SAJ a répondu qu’il étudiera la question.