Xavier-Luc Duval, leader de l’Opposition, a réuni la presse, ce vendredi, à son bureau au Parlement, dans le cadre de l’élection partielle à Belle-Rose/Quatre-Bornes (n°18).

Plusieurs points importants ont été soulevés, notamment les vagues de PNQ, le projet Metro Express, qui, selon lui, est “la pire des choses; il fallait mettre les Rs 10 milliards dans des autobus au lieu du métro boiteux”.

Le leader de l’Opposition a profité de cet exercice pour souligner en particulier la présence d’un troisième requin bouledogue dans le lagon à Grand-Gaube, résultat selon lui des fermes marines. Cette prise démontre, s’il le fallait, le danger que cela comporte pour les touristes et la population locale.

Xavier-Luc Duval a également été très critique envers le Parti Travailliste. Il a mis en exergue l’affrontement au sein du Ptr entre Arvin Boolell et Navin Ramgoolam, son leader. Il s’est dit surpris de la déclaration de l’ex-Premier ministre qui a contredit son candidat : “Cela illustre la guerre des clans au sein du Ptr”, a-t-il estimé.

Le leader de l’Opposition est aussi revenu sur la Private Notice Question au sujet des conditions de travail des officiers de police. « La grande majorité des policiers font leur travail comme il se doit, et tout ce qu’ils veulent c’est d’être traités comme des humains ». Il est revenu également sur le problème des insectes dans les postes et voitures de police. lls travaillent beaucoup dans les conditions insalubres, et entre-temps nous constatons un breakdown de Law and Order », a-t-il ajouté.

Xavier-Luc Duval a parlé de sa démission comme vice-Premier ministre et a évoqué son rôle de leader de l’Opposition qu’il a particulièrement apprécié. Il a tenu à saluer le PM, la Speaker et ses collègues députés, tout en ayant un mot particulier eu égard à la Présidente de la République et au Vice-Président.