1. « Le manque de considération des propriétaires » selon Christian Lafraisière
« Il n’y a pas de manque de considération et M. Christian Lafraisière le sait bien car le MTC a toujours travaillé en étroite collaboration avec l’AEPS, que nous aidons régulièrement. Savez-vous par exemple que pour chaque cheval importé, le MTC donne Rs 500 à l’AEPS ? Nous mettons une loge à sa disposition à prix préférentiel. Si nous avons créé un département pour le « keep », c’est justement pour faciliter la tâche des propriétaires et des membres de l’AEPS, sans oublier que tous les litiges entre propriétaires ne sont réglés nul autre que par le MTC à travers Khalid Rawat. Cette saison après que M. Christian Lafraisière a pris la présidence, le MTC l’a reçu en deux occasions et nous avons passé en revue la situation pour une meilleure collaboration. »