POLICE: Arrêté pour vol de moto, il en avoue 10 autres

Interrogé par la police à la suite du vol d’une moto, Vicky Rungasamy (27 ans) a fini par avouer une dizaine de vols, commis la plupart sur la voie publique, entre le 26 décembre 2010 et mai 2011. Huit de ses victimes sont des femmes âgées de plus de 40 ans. Le suspect est actuellement en cellule policière.

Le samedi 21 mai, 9 h 55, route Nicolay, Rooben Vencatasamy aperçoit Jean Laurent Steward Oraison (30 ans), un habitant de Cité la Cure, sur la motocyclette qui lui a été volée le samedi 23 avril. Jean Oraison est immédiatement neutralisé par plusieurs passants. Informée, une équipe que dirige le Detective Inspector Sewdin intervient et appréhende le suspect. Durant son interrogatoire par des limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge, ce dernier allègue qu’un dénommé Vicky Rungasamy lui a demandé de garder la moto volée chez lui.
Une semaine plus tard, soit le samedi 28 mai, la police parvient à appréhender Vicky Rungasamy. Interrogé à son tour, il confirme les allégations de Jean  Oraison quant à la moto volée. Dans la foulée, il avoue avoir commis dix autres vols, la plupart sur la voie publique.
Vicky Rungasamy a commis le premier vol le 26 décembre 2010 à Terre-Rouge où il a tenté de voler le sac à main d’une habitante D’Epinay âgée de 48 ans. Il a commis ensuite sept vols à l’arraché sur des femmes âgées de plus de 40 ans ; il s’agissait des chaînes en or. L’homme, qui opérait dans la région de Terre-Rouge, circulait à moto.
Outre ces vols, le suspect a emporté des câbles électriques à l’hôpital du Nord alors qu’en mars, il a volé une mobylette sur l’aire de stationnement du même établissement. Vicky Rungasamy et Jean Oraison sont tous deux en cellule policière.