POLITIQUE : Alan Ganoo s’attend à l’unification de l’Opposition

Le MP souhaite que Me Raouf Gulbul «step down» temporairement

Un seul candidat pour les prochaines élections partielles de la circonscription no. 18. C’est ce que réitère le président du Mouvement Patriotique, Alan Ganoo qui animait la conférence de presse hebdomadaire du parti hier après-midi à son QG à Quatre-Bornes. «L’heure est à l’unité et à la synchronisation de toutes les énergies de l’opposition pour construire un front commun contre le gouvernement. Nous devons nous efforcer pour créer une plate-forme unie et mettre de côté notre ego”, dit-il, entouré des membres de son parti.
Alan Ganoo est d’avis que la population s’attend à “donner une leçon bien méritée au gouvernement discrédité” et n’est pas intéressée aux “débats futiles de l’opposition.” Pour lui, la demande du MP est sincère. Il espère que les partis de l’opposition mettent la chance de leur côté en choisissant un seul candidat. Il souhaite qu’il y ait un slogan de ralliement commun pour que ces élections ne soient pas une opportunité ratée. Si l’opposition ne s’unit pas, Alan Ganoo craint qu’elle ne s’entre-déchire.
Au sujet de l’éventuelle candidature de Sudesh Roopun à ces élections, Alan Ganoo soutient que la décision n’a pas encore été prise. “Nous n’avons pas encore confirmé un candidat car nous espérons qu’il y ait un candidat unique.”
Alan Ganoo ne veut pas trop se prononcer sur la position de son parti et attend l’évolution de la situation. Au sujet de Roshi Bhadain, il affirme que ce dernier démontre qu’il ne veut personne. “Il ne respecte pas les partis de l’opposition et ne veut pas de leur aide.”  
Les allégations portées contre l’homme de loi Raouf Gulbul ont été commentées par Alan Ganoo. “Ces allégations sont suffisamment graves pour lui.  En tant que président de la GRA et la Law Reform Commission, nous pensons qu’il doit step down temporairement car il occupe deux postes importants”, dit-il, dans l’intérêt de la transparence du judiciaire mauricien. Selon le président du MP, il faut laisser le juge de la commission d’enquête sur la drogue, Paul Lam Shang Leen, rendre son jugement et, par la suite, Me Raouf Gulbul pourra prendre sa décision. “Il aurait dû step down suivant ces deux allégations.”
La Private Notice Question de vendredi du leader de l’opposition Xavier-Luc Duval sur le communiqué du ministère des Terres et du Logement à l’effet que Maurice cessait ses relations diplomatiques avec le Qatar, a été évoquée. “C’est un faux pas monumental et un embarras sans précédent pour Maurice à l’échelle internationale”, dit Alan Ganoo. Pour lui, le ministre des Infrastructures publiques Nando Bodha, qui répondait à la PNQ, a accepté que le communiqué portait à confusion et que ce dernier était très mal à l’aise lors de cette session. Alan Ganoo se demande si Showkutally Soodhun, ministre des Terres, avait contacté le ministère des Affaires étrangères avant d’émettre ce communiqué qui avait été repris par la presse internationale. Alan Ganoo estime que Showkutally Soodhun doit présenter des excuses publiques.
Au sujet du non paiement des dividendes par Mauritius Telecom à ses actionnaires, Alan Ganoo soutient que les conditions d’emploi pour les employés des succursales et de son centre d’appels ne sont pas les meilleures. Selon lui, MT ne respecte pas les conditions de travail de ces derniers. De plus, il souhaite que MT ne commette pas l’erreur de faire des investissements qui ne sont pas rentables.
Alan Ganoo est revenu sur l’action du Kolektif Say No To Petroleum Hub à Albion. Exprimant sa solidarité avec ce collectif et les habitants d’Albion et des régions avoisinantes, il déplore le manque de consultations entre les autorités et la population.