PONZI SCHEME : Sunkai Co Ltd promet de rembourser les placements

Les investisseurs de Sunkai Co Ltd devront être en mesure de pousser un ouf de soulagement contrairement à ceux de White Dot International Consultancy Limited. Dans un communiqué en date d’hier portant la signature de l’avoué Me Rajendra Appajala, les clients ayant effectué des placements au sein de cette compagnie sont avisés que les remboursements seront effectués.
« Tous les investisseurs recevront le remboursement de leur investissement en totalité et cela avec la collaboration des autorités compétentes », affirme l’avoué, qui ajoute en avoir confirmation, de même que Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel, de Bimla Ramloll.
Bimla Ramloll a été appréhendée par le Central CID vendredi après-midi alors que l’Assets Forfeiture Office du Bureau du Directeur des Poursuites publiques a obtenu un Freezing Order de la Cour suprême sur les avoirs immobiliers et les comptes bancaires de la représentante de Sunkai Co Ltd. Elle a été placée en détention policière.
À ce stade, très peu d’indications sont disponibles quant à la date et à la formule de remboursement. Le fait demeure que pour pouvoir réaliser cette étape, l’ordre émis par la juge Rehana Mungly-Gulbul contre Bimla Ramloll devra être révoqué.
De leur côté, les investisseurs de White Dot International Consultancy Ltd restent toujours dans le flou quant à leurs placements évalués à plus de Rs 700 millions. L’enquête du Central CID devait aborder un tournant durant le week-end avec l’interrogatoire du cerveau présumé Arun Mossuddee. Ce dernier devra fournir des détails sur l’utilisation des Rs 700 millions.
À ce jour, quelque 150 clients ont déjà porté plainte contre White Dot International Consultancy au Central CID avec 350 déjà en contact avec le Special Desk à la Banque de Maurice.


 

Fonction publique
Anomalies du PRB : nouveau report

Avec la journée d’aujourd’hui décrétée deuil national et jour férié à la mémoire des 11 victimes des pluies diluviennes de samedi, il faudra s’attendre à voir la soumission du rapport sur les Errors and Omissions de Dev Manraj être reporté d’un jour supplémentaire. En principe, les recommandations salariales de la commission Manraj devaient être soumises au ministère de la Fonction publique cet après-midi. Tout semble indiquer que cette étape sera franchie demain.
Ainsi, le rapport Manraj sur les anomalies pourra être examiné au conseil des ministres de vendredi prochain. Le premier paiement sur la base de ces nouveaux barèmes de salaires devra être effectué à partir de janvier 2014 avec effets rétroactifs à partir du 1er janvier 2013. Les fonctionnaires et employés des corps para-publics devront faire encore preuve patience…