PORT-LOUIS — CONSEIL MUNICIPAL : La RDA demande l’évacuation des marchands à la gare Victoria

Le conseil s’est réuni jeudi sous la présidence du Lord-maire Daniel Laurent

La Road Development Authority (RDA) a demandé à la mairie de Port-Louis, lors d’une réunion le 25 septembre, d’évacuer les marchands opérant à la foire Monneron et d’autoriser la démolition des toilettes à la place Victoria, près de la gare, pour faire place à une série de projets d’infrastructure routière dont le Monneron flyover. Des travaux routiers sont également prévus à la rue Deschartes et la Place d’Armes en autres, afin d’accommoder le projet Metro Express.-
« Les dispositions nécessaires doivent être prises en conséquence et toutes les recommandations seront discutées au niveau des comités appropriés », a indiqué le Lord-maire Daniel Laurent, lors de la séance du conseil municipal hier. Parallèlement, la mairie compte identifier un site approprié pour reloger les marchands de la foire Monneron. 
Le conseil a également passé en revue la demande de l’évêché de Port-Louis, agissant au nom de la Mauritius Sailors Home Society, pour le renouvellement du contrat de bail jusqu’au 4 mai 2025. « Une lettre a été envoyée à l’évêché pour l’informer que la signature d’un Memorandum of understanding (MoU) avec une tierce partie, en l’occurrence le Seafearer Welfare Fund, ne peut être considérée à ce stade. Le conseil doit, avant tout, obtenir des clarifications auprès de l’évêché », a indiqué Daniel Laurent.
Le Lord-maire a aussi demandé aux conseillers de passer au vote pour demander au ministère des Arts et de la Culture de faire parvenir un avant-projet pour l’utilisation du Café du Vieux Conseil. Ainsi, le ministère concerné a jusqu’à fin novembre pour envoyer les documents nécessaires afin d’expliquer l’usage de cet emplacement. Toujours au sujet de la culture, le conseil a approuvé la nomination du Senior Librarian de la mairie comme son représentant pour siéger sur le Malcolm de Chazal Trust Fund. Finalement, le conseil a approuvé le principe du voyage du Lord-maire et du Chief Executive de la municipalité à l’île de La Réunion, le mois prochain, pour participer à une réunion de l’Association des Villes et collectivités locales de l’océan Indien. Soulignons que le Lord-maire est coprésident de cette association, l’autre étant le maire de Tana.