PORT-LOUIS SOUS LES FLOTS : Aucune autre victime dans le parking du McDonald’s

Le travail des pompiers continue car l’eau n’a toujours pas été complètement évacuée du parking
  • Le GIPM a eu accès au niveau 2 du bâtiment aujourd’hui vers 6 h 30
  • Les pompiers, toujours présents à la mi-journée, continuent de retirer l’eau du parking

Les travaux d’évacuation d’eau des pompiers se sont poursuivis durant toute la journée d’hier et pourraient bien prendre fin demain. Les plongeurs du GIPM ont eu accès ce matin au niveau 2 du parking du complexe commercial The Harbour Front et n’ont trouvé aucun corps. À midi, il restait environ deux mètres d’eau dans le parking.
La police régulière, le service des pompiers, la National Coast Guard, le Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) ainsi que d’autres équipes, dont les secouristes de Vertical World, sont depuis samedi après-midi à pied d’œuvre dans le parking du complexe commercial The Harbour Front où se trouve le McDonald’s de Port-Louis. Dimanche après-midi vers les 15 heures, l’escouade de plongeurs du GIPM a retrouvé deux corps en l’espace d’une heure. Il s’agit de Ravindranath Bhowany (52 ans), habitant de Rivière-du-Rempart et employé de banque, et de Vincent Lai Kin Wong Tat Chong (45 ans), habitant Belle Étoile.
Ce matin, un membre du GIPM, présent depuis le début de l’opération, a confié au Mauricien qu’aucune autre victime n’a été trouvée dans le parking au niveau 2. En effet, les autorités suspectaient la présence de deux autres personnes piégées par les flots de samedi dans ce parking mais les recherches n’ont rien donné.
« Apre ki nou finn gagn sa de lekor la (NdlR : Bhowany et Lai Kin Wong Tat Chong dimanche après-midi), nou finn kontign plonze pou gagn acces a deziem nivo. Li ti difisil, pratikman imposib », nous a expliqué l’officier du GIPM toujours dans sa combinaison de plongée. Les pompiers ont également travaillé d’arrache-pied pour faciliter les recherches, selon les membres de la police régulière et du GIPM.
Le plongeur du GIPM nous raconte que l’équipe a eu accès au deuxième parking ce matin vers 6 h 30 car le niveau d’eau avait baissé et que toutes les recherches avaient déjà été faites. « Delo ti pli lao ki plafon akoz sa pa ti kapav desann. Nou pann trouv okenn lekor lor nivo 2 parking la », a ajouté notre interlocuteur visiblement épuisé par plus de deux jours de travail intense. Il nous a également confié qu’il n’y avait pas beaucoup de véhicules au niveau 2, une voiture et deux motocyclettes.
Si la tâche des membres du GIPM est terminée dans le parking du complexe commercial The Harbour Front, les pompiers y travaillent toujours. Il reste environ deux mètres d’eau à pomper et les machines tournent à plein régime depuis plus de 48 heures.
Ce parking, les pompiers le connaissent bien. « Ce n’est pas la première fois que nous venons retirer de l’eau ici », nous confie ce pompier qui était déjà là dimanche matin. En effet, la même chose s’est produite pendant les pluies torrentielles du 13 février dernier. Il n’y a toutefois pas eu mort d’homme ce jour-là mais il est de l’avis de ce pompier que ce souterrain causera d’autres problèmes à l’avenir si rien n’est fait. Selon son expérience, il reste environ 24 heures de travail.
Une source travaillant dans les niveaux supérieurs nous a fait comprendre qu’elle n’a plus confiance en la sécurité du bâtiment. D’autant plus que les occupants du complexe n’auront, selon nos informations, pas accès à l’électricité de si tôt car les fusibles qui sont aux niveaux inférieurs ont été endommagés par l’eau.