Le relogement temporaire des marchands ambulants de la capitale ne semble pas être une priorité pour les autorités concernées. À moins de deux mois de leur évacuation de la gare Victoria, pour faire place au projet de construction de l’Urban Terminal, aucun site n’a été trouvé à ce jour pour les reloger.

Interrogée à ce sujet, la VPM et ministre des Collectivités locales, Fazila Jeewa-Daureeawoo, a catégoriquement refusé de répondre aux questions des journalistes.

Par la suite, sur l’insistance de ces derniers, elle devait laisser entendre que « l’espace à Port-Louis est trop restreint et qu’il n’est pas facile de trouver un endroit pour reloger les marchands ambulants temporairement, pour une période de deux ans ».

Parallèlement, la réunion qui aurait dû avoir lieu entre les marchands ambulants et le lord-maire, Daniel Laurent, jeudi 6, a été renvoyée. Daniel Laurent aurait demandé aux marchands ambulants de lui accorder quelques jours, le temps qu’il fi nalise un endroit avec la VPM Jeewa-Daureeawoo.