POSITIVE ATTITUDE - PRANAYAMA : Le souffle du bonheur

Inspirer, expirer : un processus que nous répétons quelque 21,600 fois quotidiennement. Tout comme manger et boire, c’est un acte vital à la survie et au mieux-vivre. Depuis des millénaires, plusieurs méthodes de respiration ont frayé leurs voies dans les sociétés, dont le pranayama. Varma Kanhye, de la fondation Art of Living, nous offre de redécouvrir les bienfaits de cette méthode de respiration ancienne. Utilisée efficacement, c’est le moteur d’une vie saine et heureuse…
Le pranayama constitue, selon Varma Kanhye, “l’étape principale, voire le pilier des yoga sutras de Patanjali”. Cet art de la respiration comporte différentes techniques, qui ont comme buts la dissolution des fluctuations du mental ainsi que le contrôle des mécanismes physiques, physiologiques et psychiques de l’individu. “Il conduit à une meilleure connaissance et maîtrise de soi en toutes circonstances”, souligne notre interlocuteur.
Dans l’Inde ancienne, les maîtres yogis ont identifié les pouvoirs du souffle tout en s’efforçant de maximiser son efficacité en développant des techniques de respiration. “Les anciens yogis ont découvert le prana comme étant la force de vie universelle. Cela est obtenu à travers la nourriture, le repos, la respiration, tout en étant dans un état d’esprit calme et heureux. Cependant, la source la plus importante du prana est la respiration. Lorsque notre souffle s’arrête, nous cessons d’exister.”

Respirer correctement.
La quantité et la qualité du prana et la façon dont il traverse les canaux subtils d’énergie (nadis) déterminent notre état d’esprit. “Parce que nous ne sommes pas assez attentifs, ces nadis peuvent se bloquer, ce qui casse le flux de la respiration. On observe alors des sentiments contraires : la peur, des conflits innés, des incertitudes et autres émotions négatives”. Au contraire, lorsque le niveau du prana est élevé et son flux continu, doux et stable, “l’esprit est calme, positif et enthousiaste”.
Si la respiration est rythmée et équilibrée, nos capacités et notre énergie vitale sont optimisées. Cela permet de mieux gérer son stress, ses émotions, son sommeil, et de guérir de tous les soucis et angoisses qui peuvent dominer notre vie. “La santé et le bonheur reviennent”, selon le préposé d’Art of Living.
Respirer correctement permet de rejeter jusqu’à 90% de toxines de l’organisme. Varma Kanhye estime que “cette respiration profonde dirige le prana à travers diverses parties du corps”. Le corps peut être divisé en trois parties : le haut, destiné à l’air (poumon); le centre, qui est la partie qui concerne la digestion; le bas, où se déposent les déchets (dans l’intestin). L’action de la respiration est subdivisée en deux zones : le haut, où on inspire, permet à l’énergie de rentrer; le bas, où se fait le processus d’expiration (apana), s’occupe de l’élimination. C’est ainsi que les toxines sont brûlées, et les énergies circulent beaucoup mieux et permettent l’éveil de la conscience.

Types de pranayamas.
Plusieurs types de pranayamas existent. Pour trouver la tranquillité d’esprit, optez pour le Bhramari Pranayama. Connue comme la respiration de l’abeille, elle apporte le calme dans un esprit bourdonnant. Pour détoxifier votre organisme, privilégiez le Kapal Bhati Pranayama, qui s’occupe d’éliminer les toxines et de rendre transparents les canaux d’énergies. Pour augmenter votre taux d’énergie, le Bhastrika Pranayama est recommandé par les professionnels. Pour vous concentrer sur une tâche à accomplir, le mieux est d’opter pour le Nadi Shodhan Pranayama (technique de respiration de la narine alternative). Cette forme de respiration calme et centre l’esprit, en mettant en harmonie les hémisphères gauche et droite du cerveau, qui correspondent aux côtés logiques et émotionnels de notre personnalité.
Néanmoins, le type de respiration favorisé au sein du Art of Living Centre lors de ses formations est connu comme le Kanishka Pranayama. Une respiration en trois étapes, qui a comme bénéfice d’ouvrir trois compartiments du poumon dans le but d’éliminer les toxines.


Pranayama : Avantages en six points
- Améliore la quantité et la qualité de la force de vie.
- Efface les canaux d’énergie bloqués.
- Harmonise le corps et l’esprit.
- Augmente le système immunitaire.
- Rajeunit le corps et l’esprit.
- Ralentit le processus de vieillissement.


Souffle et émotions
Lors d’une conférence en Allemagne, Sri Sri Ravi Shankar (leader spirituel indien et fondateur de l’organisation Art of Living) a expliqué le lien entre le souffle et les émotions : “Notre souffle est lié à nos émotions. Pour chaque émotion, il y a un rythme particulier dans le souffle. Lorsque vous ne pouvez pas exploiter directement vos émotions, avec l’aide du souffle, vous pouvez le faire. Si vous êtes au théâtre, un metteur en scène vous demande de respirer plus rapidement lorsque vous devez montrer de la colère. Si vous devez présenter une scène sereine, il vous dira de respirer plus doucement et plus lentement. Si nous comprenons le rythme de notre souffle, nous pouvons avoir le dernier mot sur notre esprit, et nous pouvons gagner sur toutes les émotions négatives comme la colère, la jalousie, la cupidité, tout en étant capables de sourire davantage de notre cœur.”