La nomination du président et du vice-président de la République ce lundi 2 décembre s’est fait « dans une indécence », a qualifié le leader du MMM, Paul Bérenger, qui a fait état de son indignation lors d’une conférence de presse tenue après la séance parlementaire-express.

Prithviraj Roopun et Eddy Boissezon ont été nommés respectivement président et vice-président de la République lors de cette séance.

« Nous n’avons pas voté et nous ne sommes pas d’accord » avec ces nominations, a fustigé Paul Bérenger entouré d’autres membres élus de son parti.

Le leader du MMM a argué que Prithviraj Roopun et Eddy Boissezon sont « des hommes de parti ». Il a fait état de ses craintes pour l’avenir du pays, ajoutant que « le renvoi du parlement est une honte sans précédent ».

Pour ces raisons, le MMM boycottera à la cérémonie de prestation de serment cet après-midi.

Par ailleurs, s’agissant des pétitions électorales logées la semaine dernière en Cour suprême par l’opposition, Paul Bérenger a soutenu que « nous ne remettons pas en question directement ESC ou l’Electoral Commissionner, mais, li bien grav seki finn pase ».

L’élu de la circonscription No 19 devait faire état des « changements d’école à la dernière minute », des « retards inexpliqués dans le début du décompte », des « bulletins retrouvés dans la nature » et de « l’abus » du Money Politics et de la télévision nationale.


Lire également : State House : Pritvirajsing Roopun nommé Président de la République de Maurice