Le Premier ministre Pravind Jugnauth et la Vice-Première Ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo ont fait le déplacement ce mardi 20 mars au Mahatma Gandhi Institute (MGI) à Moka pour assister au spectacle donné par différentes associations d’enfants handicapés.

« Every human life has Equal Value » est le thème choisi à cette occasion afin de marquer cette journée spéciale. Les 650 enfants des 25 écoles de l’île ont participé à cet événement qui coïncide avec les 50 ans d’Indépendance du pays.

Pour le chef du gouvernement, assurer une meilleure qualité de vies à ces enfants reste son objectif premier. Pravind Jugnauth a assuré qu’il va continuer à se battre et soutenir le combat de ces enfants. Il s’est engagé à redoubler d’effort dans sa démarche et de poursuivre que « fode pa ki development fer au détriment de nous bann ressources humaine, li important ki nu investi dan development me nu fer de sorte a ce ki kalite lavi ameliore »

Il est d’ailleurs revenu sur les projets misent en place pour faciliter le quotidien de ces enfants souffrant d’un handicap. « Bane zenfants moins de 15 ans handicape pas ti p gagne pension, sa inn dure pendant 40ans » a-t-il fait ressortir. Il a aussi déclaré que c’était une injustice faite à ces familles et qu’il a fait rétablir cette loi. Depuis 2015, Rs 2 milliard ont été dépensées dans la pension pour les invalides.

Fazila Jeewaa-Daureeawoo, la Vice-Première Ministre a de son côté tenu à souligner qu’avec l’évolution de la société, le regard des gens a changé face aux enfants handicapés. « Tout dimoune ena so place dans la sociéte et nous gouvernement p vey a ce qui tout discrimination envers sa bane zenfants li éliminer »

Cet évènement a aussi été l’occasion pour la ministre de lancer un appel aux Mauriciens pour que toute la population travaille dans l’unité nationale. Pour Fazila Daureeawoo, la priorité du gouvernement actuel est de travailler pour une société inclusive sans discrimination.