Dans le cadre d’un déjeuner offert aux personnes agées à Camp-Thorel qui a eu lieu ce samedi 23 décembre, Pravind Jugnauth a souligné l’importance des rôles de nos ainés et l’impact de la nouvelle génération afin que notre économie soit plus efficiente.

Selon le chef du gouvernement, l’année 2017 a été satisfaisante que ce soit sur le plan nationale et internationale. Il est revenu sur plusieurs points notamment le dossier Chagos concernant la candidature du sega chagos qui sera traité l’année prochaine ainsi que la pension de vieillesse qui passera à rs 5800 à partir de janvier 2018.

Il a également mis en avant les bonnes notes de notre ile sur l’aspect développement « Je suis ravi que s’est prouvé par les institutions indépendantes telles que la Banque Mondiale qui  félicite le climat des affaires de notre ile, sur 190 pays dans le monde, nous somme classés à la 25ème place. Sur l’Indice de Mo Ibrahim Maurice est classée au premier rang des pays africain » a-t-il fait ressortir.

Il a toutefois souligné le manque de jeunes pour la contribution de notre économie « Nous avons un grand défi à relever, nous n’avons pas assez de jeunes qui prendront la relève et faire en sorte que les différents secteurs disposent des ressources humaines nécessaires pour pouvoir contribuer et emmener plus de revenus » a-t-il déclaré.