Pravind Jugnauth a, lors d’une déclaration à la presse à l’issue de la cérémonie du dévoilement de la statue du dieu Venkateshwara à Forest-Side, dit qu’il était conscient des difficultés auxquelles font face les petits planteurs de canne à sucre. Il a eu auparavant des consultations avec toutes les parties concernées confrontées à la baisse des prix du sucre sur le marché mondial. Et afin de soulager les planteurs dans l’immédiat, le gouvernement a demandé au syndicat des sucres de payer les 80% d’avance sur les revenus sur la vente du sucre. Le gouvernement a déboursé une somme de Rs 470 millions à cet égard et la Mauritius Cane Industry Authority a pris connaissance du “cash flow” des planteurs dont la culture ne dépasse pas 100 hectares. « Nous apporterons notre coup de main au syndicat des sucres pour contribuer aux subsides sur le taux d’intérêt appliqué lorsque le syndicat des sucres va emprunter pour le paiement aux planteurs », a déclaré Pravind Jugnauth.

Le PM a dit être à l’écoute des doléances des planteurs. D’autres réunions sont prévues et le gouvernement étudiera les propositions faites lors des consultations jeudi dernier. Rappelons que 11 000 planteurs font face à des difficultés et un problème de “cash flow” et les recommandations du Joint Economic Committee sur l’industrie sucrière ont été soumises aux planteurs. Le gouvernement attend les contre-propositions pour prendre des mesures nécessaires afin d’alléger le fardeau des planteurs.